IMG-LOGO
Accueil Article AG de Dynamique unitaire : le gouvernement dos au mur
Société

AG de Dynamique unitaire : le gouvernement dos au mur

par BITOLI Valérie - 09 Jan 2020, 09:20 169 Vues 0 Commentaires
IMG Simon Ndong Edzo lance le cri de guerre.

La plus grande confédération syndicale du pays vient, au terme de son assemblée générale, de donner un ultimatum au gouvernement pour le retrait des mesures d’austérité.

Face aux exigences des syndicats qui n’entendent plus accepter le moindre prétexte de crise financières et autres pour justifier l’application des mesures d’austérité, le gouvernement est dos au mur. La confédération syndicale Dynamique Unitaire a décrété la fin immédiate des mesures d’austérité appliquées depuis 2016 par le gouvernement à l’issue de son assemblée générale, tenue hier mercredi 8 janvier,  au terrain de basket d’Awendjé.

En raison de l’actualité liée aux détournements massifs des deniers publics orchestrés par la galaxie  BLA, Dynamique unitaire a simplement constaté qu’en réalité le discours du gouvernement qui reposait sur le prétexte selon lequel le Gabon connaît une crise financière sans précédent n’a plus lieu d’être : « Le gouvernement n’a cessé de marteler, ces dernières années,  l’existence d’une crise alors même que la corruption et le détournement de plus 1300 milliards, mettent à mal l’économie du pays » a relevé Jean Rémy Yama.

Fort de cela, les forces syndicales ont été amenées à tirer les conséquences des incohérences de l’Exécutif. Les leaders syndicaux entendent mobiliser et se déployer partout où besoin se fera sentir afin de faire cesser l’application illégale des mesures d’austérités. N’ayant plus aucun prétexte le gouvernement va-t-il encore longtemps  faire la politique de l’autruche en niant la situation sociale explosive qui prévaut dans le pays ? Ce d’autant plus, que la plus grande centrale syndicale du pays vient de donner  au gouvernement un ultimatum qui court jusqu’à ce 31 janvier pour apporter des réponses aux revendications posées.  Sinon…

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires