IMG-LOGO
Accueil Article Agressions sexuelles : Le scandale s’étend dans le monde du Taekwondo
Sport

Agressions sexuelles : Le scandale s’étend dans le monde du Taekwondo

IMG La discipline éclaboussée par ce scandale.

 

L’affaire n’avait pas fini de créer des remous dans le football gabonais que voilà que le journaliste d’investigation,  Romain Molina, sort de nouvelles révélations dans  une vidéo publiée, le mardi 21 décembre. Certains encadreurs à la fédération de Taekwondo  du Gabon se seraient rendus coupables d’actes d’agressions sexuelles sur mineurs au cours des dernières années.  Me Martin Avéa dit «  Chaka » est cité par le journaliste comme le principal auteur de ces actes abjects sur de nombreux sportifs mineurs qui étaient  sous sa responsabilité.

 

«  Me Chaka qui a deux clubs (Ecole des champions et Hynday Taekwondo) mène des abus sexuels depuis les années 1990 sur des enfants pré-pubère. (…) Des attouchements aux fesses lors des pesées à nu, s’ils refusent on met des claques, des gifles…  Là on parle d’agressions sexuelles par force ce qui est différent du football où s’est un chantage », rajoute le journaliste.

 

Immédiatement après  ces révélations, la  Ligue de Taekwondo de l’Estuaire a pondu un communiqué dans lequel elle décidait de la suspension de Me Chaka des clubs suscités et des activités organisées.   La Ligue note  que ces accusations  sont « graves » d'autant qu'elle indique   condamner toute forme de comportement ou de violence à caractère sexuel.

Dans son communiqué la Ligue va plus loin en suspendant aussi l’ensemble des clubs, dans lesquels Me Chaka est le formateur et l’instructeur principal, de toutes les activités  organisées par elle.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires