IMG-LOGO
Accueil Article (Cambriolage): Le domicile de Guy-Bertrand Mapangou vandalisé à Mandilou
Politique

(Cambriolage): Le domicile de Guy-Bertrand Mapangou vandalisé à Mandilou

par BITOLI Valérie - 15 Sep 2020, 15:01 973 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue de la maison vandalisée.

Cette nuit aux environs de 3h du matin, le domicile du député du 1er siège du département de Tsamba-Magotsi a été vandalisé à Mandilou, village situé à 10 km de Fougamou.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Le sujet fait le tour des foyers à Mandilou, où le domicile de l'honorable Guy-Bertrand Mapangou a été l'objet d'un cambriolage cette nuit aux environs de 3h du matin. Les vandales qui jusqu'à présent restent non identifiés, auraient profité du temps de répis des deux gardiens des lieux pour poser cet acte répréhensible. Ils ont défoncé les grilles et la porte qui donnent accès à la chambre à coucher de l'honorable.

 

Après leur intrusion, ils ont emporté plusieurs biens matériels et quelques objets traditionnels (reliques du bwiti) contenu dans un carton. Ce matin, les deux gardiens des lieux n'ont fait que constater le cas de vol. Aussitôt informés les agents de la gendarmerie de Fougamou se sont rendus sur les lieux. Après le constat, une enquête a été ouverte.

 

Un acte commandité ?

 

Le cambriolage au domicile de Guy-Bertrand Mapangou suscite des interrogations à Mandilou et ses environs. Depuis plusieurs années, l'honorable Guy-Bertrand Mapangou vit en parfaite harmonie avec les habitants de Mandilou, son village natal. Depuis lors, aucun acte de ce genre n'avait jamais été enregistré même lorsque les portes de son domicile restaient longtemps ouvertes, a-t-on appris, de source proche du dossier.

 

Alors que certains jurent la main sur le cœur que cet acte ne serait pas un simple hasard, surtout que depuis un moment il fait l'objet d'une campagne de dénigrement sans fondement, les autres pensent le contraire. Dans ce cafouillage d'idée, seule les conclusions de l'enquête pourront lever le voile sur cet acte qui défraie la chronique.

 

(Affaire à suivre)

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires