IMG-LOGO
Accueil Article Clergé : Tous à l’église le 25 octobre !
Politique

Clergé : Tous à l’église le 25 octobre !

par BITOLI Valérie - 14 Oct 2020, 07:00 569 Vues 0 Commentaires
IMG Jean Patrick Iba-Ba, Archevêque Métropolitain de Libreville.

C’est le sens de l’appel lancé par le premier responsable de l’Eglise catholique aux fidèles. Ce en dépit de la décision du gouvernement de maintenir les lieux de culte fermés. Jean Patrick Iba-Ba défit désormais le pouvoir en place.

 

 Le premier responsable de l’Eglise catholique vient de prendre ses responsabilités. Comme ses pairs du collectif des communautés, ministères et églises pentecôtistes, Monseigneur Jean Patrick Iba-Ba annonce l’ouverture de toutes les paroisses de l’Archidiocèse de Libreville pour le dimanche 25 octobre prochain. Une date qui correspond à celle aussi arrêtée par la communauté des églises pentecôtistes dans une précédente déclaration. 

 

Dans le communiqué rendu public, le mardi 13 octobre, Monseigneur Jean Patrick Iba-Ba relève que cette ouverture des paroisses correspond  à la célébration de la messe avec les fidèles laïcs  dans toutes les paroisses et sanctuaires de l’Archidiocèse de Libreville aux heures dominicales habituelles.  Bien évidemment cette annonce est un acte de défiance porté à l’endroit du gouvernement, lequel s’obstine à maintenir les lieux de culte fermés en prorogeant la mesure d’état d’urgence de 45 jours.

 

Reste désormais à savoir la réponse que  Noël Lambert Matha va apporter à la défiance des hommes d’églises.  Ce d’autant plus que le conseil des ministres organisé dans la journée du même mardi 13 octobre est demeuré muet sur la question.  Ce qui laisse penser que  le gouvernement est soit  en train d’abdiquer, soit va prendre la responsabilité de dépêcher les forces armées pour empêcher la réouverture des lieux de culte dans l’ensemble du pays.  La dernière option  peut s’avérer explosive pour la stabilité du pays.  

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires