IMG-LOGO
Accueil Article Communiqué des Régies financières : « Nous demeurons en grève générale illimitée sur toute l'étendue du territoire »
Economie

Communiqué des Régies financières : « Nous demeurons en grève générale illimitée sur toute l'étendue du territoire »

par BITOLI Valérie - 15 Oct 2020, 10:56 1161 Vues 1 Commentaires
IMG Le bureau de la Fecorefi lors d'un point presse.

Le 13 juillet 2020 nous rentrions en grève générale illimitée avec trois points inscrits dans notre cahier de charges, à savoir:

 

 1/la régularisation des situations administratives;

 2/la publication des résultats des audits des effectifs et des primes réalisés en 2018;

 3/l'organisation des assises tripartites Présidence de la République Gouvernement-Partenaires sociaux.

 

Nous voilà au 14 Octobre 2020, soit 3 mois après, qu'aucune réponse pertinente, concrète et pérenne n'a été apportée à nos revendications. Mieux, depuis le mois de septembre 2020 nous assistons à ce qui, vraisemblablement, s'apparenterait à une banqueroute de l'Etat- Gabon avec des paiements de nos intéressements au lance-pierre.

 

Mesdames et Messieurs très Chers collègues,

 

Dans l'attente d'une résolution de nos problèmes, les Administrations des Douanes et des Impôts ont changé des top-managers mais les inquiétudes demeurent, la démobilisation et la démotivation chevillée à nos ambitions professionnelles.

 

Au 14 octobre 2020, nous ne sommes toujours payés, nous ne sommes toujours pas intégrés, ni reclassés encore moins avancées et autres mais nous travaillons tant bien que mal.

 

Il est clair que les plus hautes autorités doivent nous donner un signal fort. L'accalmie est à ce prix.

 

Pour l'heure, en attendant de prendre langue avec les nouveaux Managers de nos administrations, NOUS DEMEURONS EN GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITEE SUR TOUTE L'ÉTENDUE DU TERRITOIRE.

 

Pour le bureau du SPI

Le Président Exécutif,

Secrétaire Général Porte-parole de la FECOREFI,

Sylvain OMBINDHA TALHEYWA III.

Partagez:

1 Commentaires

Bagnima - Oct 15, 18:59

Bonsoir,je pense que notre pays ne fonctionne correctement que lorsque le bras de fer est envisagé. Nou,agents des régies financières,manquons de détermination et de solidarité. Pendant que certains grève,d'autres trouvent leur aisance à rester des léches bottes ou à faire tourner au ridicule ceux qui démontrent leur mécontentement. La grève doit être un moyens de sorti de crise,car nous savons bien que le gouvernement a belle et bien l'argent pour nous payer.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires