IMG-LOGO
Accueil Article Copil : Romain Tchoua dénonce la délivrance illégale de faux résultats négatifs
Société

Copil : Romain Tchoua dénonce la délivrance illégale de faux résultats négatifs

par BITOLI Valérie - 07 Sep 2020, 16:35 1544 Vues 2 Commentaires
IMG Le Coordinateur général du Copil hausse le ton.

Le Coordonnateur technique du Copil est sorti de sa réserve habituelle pour dénoncer ouvertement les réseaux de délivrance de faux résultats Covid-19.

Plusieurs citoyens estiment inopportune et exagérée la prorogation  du maintien des mesures restrictives en lien avec la lutte contre la pandémie du Covid-19.  Une exaspération qui explique sans doute l’émergence dans le pays de réseaux de délivrance de vrais-faux résultats négatifs au Covid-19. 

 

Inacceptable  s’insurge  dans un communiqué en date de ce lundi 07 septembre, le Coordinateur technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte  l’épidémie du Coronavirus.  Le Médecin général des armées, Romain Tchoua, indique constater pour le regretter et le dénoncer, l’émergence d’un réseau de fabrication et de délivrance illégale  de résultats négatifs à la Covid-19 dans notre pays.  Romain Tchoua rappelle à cet effet, que seuls les hôpitaux et les centres de dépistage mis en  place par le Copil coronavirus sont autorisés à effectuer les tests virologiques et à délivrer les résultats aux populations.

 

Pour inciter les usagers à ne pas plonger dans cette mafia,  le Médecin général rappelle que  le dépistage est gratuit pour toute personne qui le souhaite dans les sites de prélèvements habilités à réaliser les tests de dépistage de la Covid-19. Le Copil  ne manque pas d’indiquer que les personnes qui se vouent à ce type de trafic s’exposent à des poursuites judiciaires.

 

 

Partagez:

2 Commentaires

Mbonga - Sep 07, 21:54

Non événement. Ce n'est pas aujourd'hui que l'on constate la publication ou la délivrance de faux résultats. De toute façon, tout est faux dans ce pays. Gabon, pays champion de la fraude.

Owono - Sep 08, 09:03

Une chose est constatée cet état de chose et une autre est de savoir le pourquoi de ces agissements. C'est tout de même étonnant de constater que ces dépistages dont il vante la faisabilité par les centres agréés sont aussi payant selon la catégorie du demandeur. Alors comment s'étonner que les gagnes petit qui pratiquent le prélèvement et l'analyse des échantillons voillent des centaines de milliers de francs défilés devant eux sans en connaître la destination ,sans contrôle, sans justification se lancent de ce que le Grand Général dénonce. Commencé mon Général à rendre compte des sommes que vos laboratoires perçoivent pour ces tests VIP et la suite sera connu vous n'aurez même pas à faire de communiqué. Autre chose à Gabao la magouille est devenue un acte administratif pourquoi se plaindre.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires