IMG-LOGO
Accueil Article Coronavirus/ 18 cas et un décès : la multiplication des foyers de contamination
Société

Coronavirus/ 18 cas et un décès : la multiplication des foyers de contamination

par BITOLI Valérie - 01 Apr 2020, 07:56 499 Vues 0 Commentaires
IMG Le personnel de santé désormais touché.

Le nombre de personnes contaminées au Covid-19 dans le pays ne cesse d’augmenter conséquence d’une multiplication des foyers de contamination.

Le  Copil a annoncé hier soir deux nouveaux cas de contamination au Gabon, ce qui porte à 18 le total de personnes testées positifs au  Coronavirus. Là encore ce chiffre ne reflète pas forcement la réalité sur l’étendue de la pandémie dans le pays puisqu’il ne s’agit que  des cas testés positifs sur un échantillon  de deux cent personnes environ.

 

Du reste, le Comité de surveillance indique qu’il s’agit pour le premier cas, d’une compatriote de 27 ans,  médecin, qui a eu des contacts  étroits avec deux sujets  en provenance de Chine et du Cameroun.  Ce contact, poursuit le Copil, a eu lieu au mois de février et quelques semaines plus tard, elle a présenté les symptômes évocateurs. Ce qui a motivé sa prise en charge par les  équipes médicales. Le test diagnostic au Covid-19 s’est avéré positif.

 

Le second cas, indique le communiqué  du Comité de veille, est un sujet masculin de 54 qui travaille dans un organe de presse international et qui a été en contact avec un consultant  qui revenait  de  Londres.  C’est au sein du même organe de presse qu’un des patients déclarés,   le 30 mars dernier, a  également  contracté le virus, rajoute le Copil.  

 

Si les deux cas ont été transférés à l’Hôpital d’instruction des armées d’Akanda,  leur contamination  met en évidence une bien triste réalité,  le fait qu’en l’espace d’un mois, les foyers de contamination du virus se sont multipliés dans l’ensemble du pays. Au point qu’il soit de plus en plus difficile pour les autorités sanitaires de sécuriser  les circuits des contacts. Impossible de déterminer avec exactitude les personnes avec qui les patients ont été directement en contact.  Il est donc à craindre une courbe évolutive de la maladie dans le pays aux conséquences désastreuses.  Même si pour le moment le Copil note  que la situation sanitaire  des autres patients internés s’améliore progressivement. 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires