IMG-LOGO
Accueil Article Coronavirus : Jean Ping préconise un plan de riposte plus renforcé
Politique

Coronavirus : Jean Ping préconise un plan de riposte plus renforcé

par BITOLI Valérie - 24 Mar 2020, 11:25 249 Vues 0 Commentaires
IMG Jean Ping lors de son discours.

A l’occasion d'une déclaration de presse organisée hier lundi, Jean Ping à appeler le peuple gabonais à adopter le plan OMS Plus contre la propagation du Covid-19.

Au regard de la gravité de l’heure, Jean Ping veut s’écarter des débats politiciens pour ne privilégier que l’intérêt supérieur de la Nation. En l’espace de trois semaines, celui que le peuple considère comme le détenteur de la légitimité populaire, a tenu trois déclarations de presse.  Celle organisée hier, lundi 23 mars, a consisté pour l’essentiel à en appeler le Gabon à adopter le plan « OMS Plus » contre la propagation du Covid-19.  

 

Ping est convaincu que les mesures de confinement, au moment où le Gabon enregistre son sixième cas de contamination à la pandémie, ne peuvent être suffisantes.  Relevant au passage le manque de transparence et la déliquescence des infrastructures et du matériel de base. D’où son appel urgent à ce que notre pays adopte  un plan « OMS PLUS ».

 

Il s’agit, indique Jean Ping, d’un plan qui combine le plan de riposte de l’OMS, avec la prise en compte de l’accent que l’OMS met sur la nécessité d’adapter la riposte aux faiblesses que cette riposte peut rencontrer, notamment en matière de gouvernance et d’efficience dans la mobilisation des différentes ressources indispensables.  

 

Le plan préconisé par Ping comporte  quatre points à savoir :  premièrement la mise en place d’un mécanisme technique fondé sur un consensus technique, deuxièmement la constitution des stocks de médicaments de soins de base à la chloroquine ( si cela s’avère nécessaire à très court terme), troisièmement élargir la recherche de l’appui et de l’assistance à tous les partenaires possibles et enfin assurer une coordination plus efficiente.  Ping indique en outre que ce plan de riposte vise à limiter le poids de la pandémie sur la population, notamment dans la durée et à réduire le coût sur la société.

 

Cette proposition de mise en place d’une Task force technique consensuelle est de loin, pour Jean Ping, une offre de dialogue avec le régime en place.  Il s’agit pour lui, d’un plan de salut sanitaire de la Nation, lequel doit parvenir à assurer une mobilisation réelle et visible multisectorielle en faisant appel au concours d’une diversité d’acteurs, de la société civile aux spécialistes en passant par le secteur privé.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires