IMG-LOGO
Accueil Article Covid-19: 21 cas et un décès « nous passons d’une épidémie importée à une épidémie communautaire… »
Société

Covid-19: 21 cas et un décès « nous passons d’une épidémie importée à une épidémie communautaire… »

par BITOLI Valérie - 03 Apr 2020, 08:48 214 Vues 0 Commentaires
IMG Guy Patrick Obiang tire la sonnette d'alarme.

Le Copil vient d’annoncer trois nouveaux cas de contamination au Covid-19 en plus de relever une transition du circuit de transmission du virus.

 En l’espace d’un mois, le  nombre de contaminations au Covid-19 n’a cessé d’augmenter. Hier lors de sa traditionnelle conférence de presse, le Comité de veille a annoncé avoir enregistré trois nouveaux cas de personnes contaminées au Covid-19, ce qui porte le bilan à 21  personnes touchées dont un décès sur les 330 prélèvements effectués . 

 

Si le Copil   se réjouit d’enregistrer une première guérison, celle du cas zéro, il tire cependant  la sonnette d’alarme sur les circuits  de transmission du virus.  «  Nous sommes dans une phase de transition épidémiologique dans notre pays où nous sommes en train de passer d’une épidémie de type importée à une épidémie de type communautaire dont la vitesse de propagation peut être redoutable si certaines personnes continuent à faire un déni de cette épidémie dans notre pays. » souligne le porte-parole du Copil, le Dr Patrick Obiang.  

 

L’heure est  d’autant plus grave  que les foyers de contamination se multiplient dans le pays.  Pour preuve, le Copil annonce le premier cas  de contamination hors de Libreville ( sur les trois derniers). Il s’agit, assène le Comité de surveillance, d’une compatriote de 32 ans, étudiante au Cameroun qui est récemment rentrée suite à la fermeture des établissements scolaires et universitaires dans ce pays. A son arrivée à la frontière du Gabon-Cameroun, elle a été aussitôt mise en quarantaine par l’équipe médicale de Bitam.

 

 Concernant, les deux autres compatriotes, le Comité fait savoir qu’il s’agit d’une dame de 36 ans, contaminée probablement par une collègue de travail diagnostiquée positive au Covid-19 et d’un homme de 54 ans dont les circonstances de contamination sont en cours d’investigation.  Une réalité qui fait dire au Copil que nous devons plus que jamais prendre conscience du danger qui nous guette. Car, selon les experts, la pandémie du Covid-19 ne fait que commencer en Afrique, le pic est attendue dans les prochains mois avec des conséquence qui pourraient être dramatiques si nous ne respectons pas les gestes barrières.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires