IMG-LOGO
Accueil Article Covid-19 : 24 cas, la contamination communautaire prend de l’ampleur
Société

Covid-19 : 24 cas, la contamination communautaire prend de l’ampleur

par BITOLI Valérie - 06 Apr 2020, 08:54 344 Vues 0 Commentaires
IMG Il faut craindre dans les semaines et mois à venir une saturation des structures médicales

Le Comité de surveillance vient d’annoncer trois nouvelles contaminations au Covid-19 ce qui porte le bilan à 24 cas. Une augmentation des cas de contagion confirmant une propagation communautaire du virus

Ce que le Comité de surveillance redoutait tant, ces derniers jours,  est en  train de se produire.  Le Gabon est  passé d’une  contamination par des personnes  venues de l’extérieur du pays  à des contaminations communautaires. Autrement dit, le virus Covid-19 se propage désormais dans le pays de personne en personne, de famille à famille.  Ce qui justifie en outre, que la courbe de contagion de cette épidémie est sans cesse évolutive  au Gabon.

 

Conséquence, hier dimanche 5 avril, le Comité de surveillance a déclaré trois nouveaux cas, ce qui porte le nombre de personnes contaminées à 24.  Il s’agit, indique le Copil, de deux contaminations secondaires des personnes qui ont été en contact avec des sujets contaminés au Covid-19 : deux contaminations dans la même administration et une contamination domiciliaire. 

 

Le pire est à craindre dans les prochains jours puisque le Comité de surveillance annonce qu’à la suite de ces nouveaux cas,  30 premières personnes qui ont été en lien avec les cas contaminés viennent d’être identifiées. Les investigation se poursuivent pour déterminer l’éventuelle chaîne de contamination, relève le Copil. Avant de rajouter qu’il s’agit pour nous de rechercher très rapidement, toutes les personnes ayant partagé un espace commun avec le cas positif que ce soit dans le cadre professionnel ou privé. 

 

Une fois de plus le Comité de veille appelle les populations à respecter les gestes barrières  afin de briser la chaine de contamination.  L’heure est grave et le pire et peut être avenir, même si pour le moment  tous les patients Covid-19 actuellement hospitalisés dans les structures sanitaires à Libreville comme à  Bitam connaissent une évolution positive de leur état de santé.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires