IMG-LOGO
Accueil Article (Covid-19) Allégement mais pas de « fiesta »
Politique

(Covid-19) Allégement mais pas de « fiesta »

par BITOLI Valérie - 01 Jul 2020, 09:41 121 Vues 0 Commentaires
IMG Le premier-Ministre à l'offensive.

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a annoncé hier en après-midi une batterie de mesures visant à l'allègement du confinement.

«  Il faut désormais apprendre à vivre avec le virus », une phrase répétée à souhait par Julien Nkoghé Bekalé est ses ministres à l'occasion de la  conférence de presse organisée  ce mardi 30 juin à l'immeuble Arambo.  Après la présentation d’un bilan de la situation sanitaire qu’il juge satisfaisant, Nkoghé Bekalé veut désormais déconfiner mais progressivement, indique-t-il.   Même s’il se sait très critiqué dans la gestion de cette crise, le premier Ministre est à l’offensive en rappelant qu’il fallait concilier les exigences sanitaires et  les considérations économiques et sociales. 

 

Dans un ton martial qui tranche désormais avec les balbutiements ;  l’homme de Ntoum annonce la levée des restrictions dans plusieurs secteurs clés : intérieur, éducation,    commerce…  Conséquence, le couvre-feu en vigueur depuis 4 mois est légèrement allégé de deux heures.  Il  passe de 20 à 5 heures du matin.  Avec un retour aux horaires habituelles de travail dans le secteur public  (7h30 à 15h). Quant aux frontières terrestres et maritimes elles restent fermées. Seul le transport international aérien est à nouveau autorisé en raison de deux vols par compagnie et par semaine.

 

Bonne nouvelle, le transport interprovincial est à nouveau disponible. Il faudra toutefois présenter  les résultats de son test Covid-19 pour  emprunter un  véhicule pour l’intérieur du pays.  Pour les réouvertures des activités ludiques et touristiques ; il faudra encore  attendre. Les manifestations publiques et culturelles  demeurent interdites. Les bars et les hôtels restent fermés.  Seuls les restaurants pourront rouvrir précisément sur les terrasses pour un respect des mesures sanitaires et de la distanciation sociale.

 

Dans l’Education…

 

Les cours à l'arrêt depuis le 14 mars dernier ne reprendront que pour les classes de terminal. Cette année, il n’y aura pas de CEPE et de BEPC.  Le bac est prévu  courant du mois d’août après un mois de remise à niveau à partir du 20 juillet pour les élèves. Pour les classes intermédiaires, le passage en année supérieure se fera à partir du calcul des moyennes des deux trimestres.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires