IMG-LOGO
Accueil Article (Covid-19) Le Copil crie à l’incivisme, la Dynamique unitaire dénonce son incompétence
Société

(Covid-19) Le Copil crie à l’incivisme, la Dynamique unitaire dénonce son incompétence

par BITOLI Valérie - 27 May 2020, 09:35 320 Vues 0 Commentaires
IMG Le bureau de la DU, lors de sa déclaration.

Alors que le comité de surveillance ne cesse de faire l’addition du nombre de contamination, la Dynamique unitaire dénonce quant à elle les mensonges et les promesses non tenues du régime.

Nous ne sommes pas loin d’une guerre de communication entre le Comité de pilotage et la Confédération syndicale Dynamique  unitaire.  Comme c’est désormais le cas,  le Copil  a tenu le mardi 26 mai sa conférence de presse. Occasion pour la structure pilotée par le Pr Romain Tchoua de relever une nouvelle vague de contamination à la pandémie portant le bilan à 2238 personnes touchées et à   14  décès.   Une augmentation du nombre de contamination que le Copil impute à l’incivisme des populations. «  Il y a trop de circulation humaine dans les lieux publics.. » dégaine le Dr Patrick Obiang, porte-parole du Copil.

 

Une aggravation de la situation  sanitaire conséquence de la gestion catastrophique de celle-ci par le pouvoir en place à travers son comité de surveillance contre attaque la Dynamique  Unitaire, lors d’une déclaration donnée dans la même journée du mardi.  La Confédération syndicale en veut pour preuve toutes les promesses mensongères faites par le régime pour lutter contre la crise.

 

D’où sa litanie d’interrogations ; où sont les gels hydro alcooliques pour les populations ? Les masques ? Qu’en est-il des équipements de protection pour les personnels de santé  et des affaires sociales ? Où sont les prétendus respirateurs achetés par l’Etat ?  Où sont les financements publics au profit de l’IPHAMETRA, l’USTM, l’USS, le CIRMF et le CERMEL pour la recherche d’un remède ?

 

La Confédération syndicale ne s’arrête pas et dénonce désormais la « schizophrénie » qui habite ce pouvoir.  Lequel n’a cessé d’affirmer que « notre système de santé est outillé face à cette  pandémie, alors que dans le même temps il  quémande  l’aide financière  et reçoit le matériel  médical de l’étranger.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires