IMG-LOGO
Accueil Article Cérémonie d’ouverture du Defunzu Comedy Club : une structure de formation pour les comédiens
Culture

Cérémonie d’ouverture du Defunzu Comedy Club : une structure de formation pour les comédiens

par BITOLI Valérie - 06 Oct 2020, 17:28 155 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue de la cérémonie.

A l’initiative de l’artiste, comédien et humoriste Omar Défunzu, la première école des métiers de l’humour et  de la  scène  a été inaugurée hier lundi 5 octobre 2020. 

 

Ce fut  une cérémonie riche en couleurs qui a eu lieu en présence du ministre de la Culture  et des Arts, Michel Menga M’Essone, de la directrice  déléguée de l’Institut français du Gabon, Edwige  Sauzon Bouit et  d’Aminata Toure  Mata, chargée de l’information et de la communication de l’Union Européenne, cette dernière  représentait pour l’occasion  Rosario Bento Pais, Ambassadrice de l’UE  au Gabon pour Sao Tomé et Principe et de la CEEAC.

 

Toutes ces personnalités prenaient part au lancement officiel de la  première école de comédie au Gabon dénommée Defunzu Comedy Club. Une structure qui vient offrir dans le domaine de l’humour  une formation à des jeunes qui sont de plus en plus  intéressés par les métiers de la scène. L’école vient en outre répondre à un besoin, celui d’avoir des comédiens  et artistes qualifiés dans le domaine du rire.

 

Selon le promoteur Omar Defunzu, l’école des métiers de l’humour qui ouvrira ses portes bientôt, est  parti des projets ultérieurs lancés depuis  dans les années 2010 tels que l’émission ‘’Eclat de rire’ ’qu’il a initié sur la première chaine de télévision, puis le festival de l’humour africain qui a permis à certains humoristes africains de côtoyer  des grands humoristes  africains  à l’exemple de Didier Cravate, Adama Dahico  et plein d’autres.

 

Avant de rajouter que la comédie  parait être  une nouvelle forme  d’expression pour des jeunesse qui assument désormais leur engagement : « d’où le besoin  de mettre en place des structures de formation » relève l’initiateur.

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires