IMG-LOGO
Accueil Article Décès : Les derniers hommages de l’Union Nationale à son Trésorier général, Raymond Ndomba Ngoye
Politique

Décès : Les derniers hommages de l’Union Nationale à son Trésorier général, Raymond Ndomba Ngoye

IMG Le bureau de l'Union Nationale.

7 mois seulement  après sa nomination en  tant que Trésorier général de l’Union Nationale, Raymond Ndomba Ngoye est décédé le 18 juin dernier des suites de maladie. Une perte considérable pour Paulette Missambo et les siens qui ont tenu, par leur présence massive tout au long  des obsèques,  à rendre un hommage mérité à  un homme engagé pour l’alternance démocratique au sommet de l’Etat.

 

Pour lui rendre un dernier hommage, indique la communication du parti sur sa page Facebook,  la délégation de l'Union Nationale, conduite par sa Présidente Paulette Missambo, a d'abord effectué le déplacement à la sortie du corps le 30 juin  dernier à Libreville avant de s’envoler le lendemain vers la ville de Lébamba ( province de la Ngounié) lieu de l’inhumation.   

 

Minault Zima-Ebeyard, Secrétaire Exécutif, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Vice-président, Eric Myboto, Secrétaire général Adjoint, chargé des organes locaux, Sergine Ndong, Secrétaire général adjoint  chargée des femmes, Jean Christophe Owono Nguema, provincial Woleu-Ntem, Guy Laurent Abo Bekale, Provincial Estuaire, Georges Mendome Ekang ,Provincial du Moyen-Ogooué, Cyd Aubiang, Trésorier général adjoint, Fortune Essono Edou, coordonnateur du 3eArr/Lbv sont, entre autres,  les personnalités  qui ont  fait le déplacement dans le chef-lieu du departement de la Louetsi-Wano,  pour saluer la mémoire de cet homme reputé discret et compétent.

 

C’est d’ailleurs à juste titre que   Paulette Missambo indiquera : “ Raymond était profondément imprégné de nos valeurs traditionnelles. Sa culture était celle d’un enfant du village. Il savait que dans la vie, rien n’est jamais donné, que tout se gagne à force de travail, d’abnégation et de courage. De l’administration nationale aux organismes de coopération sous-régionale, il a suivi un itinéraire qui lui a donné le sens du devoir et lui a permis de côtoyer toutes les couches sociales. Femmes comme hommes, riches ou pauvres, diplômés ou gens d’instruction modeste, il traitait tout le monde de la même façon, avec la même courtoisie, la même maîtrise de lui. "

 

Et de poursuivre " De nombreux hommages lui ont été rendus, notamment par les organismes du secteur forestier que sont la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), le Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC) ou l’Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT). Qu’ils en soient remerciés et trouvent par ma voix la gratitude de l’Union Nationale. Pour mon parti, ça a été une grande fierté d’entendre ou de lire certaines appréciations, celles de la Comifac et de l’ATIBT, qui ont salué je cite : "La mémoire de cette personnalité aux convictions et à l’intégrité exemplaire."

Partagez:

Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires