IMG-LOGO
Accueil Article Déclaration du RPM : « Michel Menga M’Essone et son acolyte Serge Maurice Mabiala sont des éléments en service commandé… »
Politique

Déclaration du RPM : « Michel Menga M’Essone et son acolyte Serge Maurice Mabiala sont des éléments en service commandé… »

par BITOLI Valérie - 06 Jan 2021, 15:02 629 Vues 0 Commentaires
IMG Les élus du RPM mobilisés.

Ils n’ont pas fait dans la langue de bois pour ouvertement fustiger  les manœuvres de déstabilisation  de leur parti menées par   leurs amis d’hier.  A l’occasion d’une conférence de presse donnée, ce mercredi 06 janvier 2020, le bureau du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) accuse ouvertement Michel Menga M’Essone et Serge Maurice Mabiala d’être des éléments en service commandé, qui ont platement capitulé devant le régime d’Ali Bongo et se sont compromis avec lui.

 

L’organisation, le 03 janvier dernier,  d’un  congrès dit de « la clarification »,  au terme duquel, Menga a été investi président et Mabiala, Secrétaire exécutif, est pour Barro Chambrier et les siens la matérialisation d’arrangements obscurs visant, à la vérité, à affaiblir le camp de l’opposition patriotique. L’objectif étant  «  d’apporter dans leur forfaiture une force politique résolument engagée dans la lutte pour l’alternance et le changement. » dégaine, le 3e Vice-président  du parti, Edgard Owono Ndong.

 

Pour autant, en dépit de ces trahisons et renoncements de ceux qu’ils appellent désormais des éléments infiltrés, le RPM rassure l’opinion publique sur sa détermination à poursuivre la lutte pour ses idéaux de justice, de liberté et de progrès.  Tout en promettant engager, dans les prochains jours, les actions appropriées  pour mettre un terme à cette forfaiture.

 

 Du reste, en attendant ces actions, Alexandre Barro Chambrier et les siens, rappellent qu’au terme du congrès extraordinaire d’avril 2019, le logo, la devise, les statuts,  le règlement intérieur, ses organes dirigeants et son nom ont été modifiés. Suite à ces changements, l’appellation  Rassemblement Héritage et Modernité a été abandonné au profit de celle de Rassemblement Pour la Patrie et la Modernité (RPM). En conséquence, poursuivent les instances, le RHM n’a plus une existence juridique.

 

Le RPM demande de ce fait, à tous ses membres et sympathisants de continuer à soutenir sans réserve l’action avisée du président Alexandre Barro Chambrier à la tête du RPM qui conduit les destinées du Parti avec courage, lucidité et clairvoyance.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires