IMG-LOGO
Accueil Article Dépénalisation de l’Homosexualité; les regards tournés vers Milebou
Politique

Dépénalisation de l’Homosexualité; les regards tournés vers Milebou

par BITOLI Valérie - 25 Jun 2020, 08:34 182 Vues 0 Commentaires
IMG La présidente du Senat et ses collègues ont la responsabilité devant l'histoire de rejeter un texte qui suscite l'indignation.

Le projet de dépénalisation de l’Homosexualité sera en examen aujourd’hui au Senat. Une séance qui promet des débats houleux eu égard à l’indignation que suscite le texte.

Ce jeudi 25 juin à 10 heures, les vénérables sénateurs vont avoir à adopter ou non le projet de loi portant sur la dépénalisation de l’homosexualité. Précisément le retrait de l’alinéa 5 de la loi 042/2018.  Laquelle indique que les rapports sexuels entre personnes du même sexe constituent une atteinte aux mœurs. 

 

Deux jours avant, le mardi 23 juin, l’adoption de la dépénalisation par l’Assemblée nationale a suscité une vague d’indignations. Au point qu’en dépit des mesures interdisant les rassemblements de plus de dix personnes,  une vingtaine de compatriotes ont fait le déplacement pour le Palais Omar Bongo afin de manifester leur mécontentement.  S’ils ont été arrêtés et ensuite libérés par le détachement de police dépêché sur les lieux,  il n’est pas exclu qu’aujourd’hui ait   lieu un autre  mouvement  de contestation.

 

 Une tension qui sera aussi vive au sein de l’hémicycle,  il  n’est pas évident que le projet de dépénalisation très soutenu par l’exécutif passe comme une lettre à la poste.  Le vénérable, Christophe Owono Nguema a, dans une publication sur son compte Facebook, annoncé les couleurs. 

 

Le sénateur de l’opposition parle d’une conspiration visant à détruire   notre modèle familial et  notre jeunesse déjà planifiée. Rappelant en outre que ses convictions religieuses, ses valeurs coutumières  la vision qu’il a pour  notre pays, ne peuvent pas lui permettre d’accepter toutes ces infamies et abominations au sommet d’un Etat en dérive totale. Les yeux sont donc braqués sur Milebou et ses collègues. 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires