IMG-LOGO
Accueil Article Défaillance des centres de contrôles techniques : Les syndicats fustigent le silence des autorités
Société

Défaillance des centres de contrôles techniques : Les syndicats fustigent le silence des autorités

par BITOLI Valérie - 30 Jun 2020, 16:03 136 Vues 0 Commentaires
IMG Autobilan agréé au coeur d'une vaste polémique.

Le syndicat des professionnels des transports urbains vient de saisir la justice, ce aux fins de mettre les autorités du ministère devant leurs responsabilités.

Soucieux de la sécurité des transporteurs et celle des passagers, le Syndicat des professionnels des transports urbains (SPTU)  a, à l’occasion d’une conférence de presse, organisée le 20juin dernier, dénoncé la mafia autour des visites techniques effectuées dans les centres de contrôles techniques installés. Précisément, le fait que des cartes de visites techniques soient délivrées aux conducteurs alors que les véhicules ne passent pas  en inspection. 

 

En ligne de mire, le centre Autobilan agréé. Ladite société a été épinglée lors de la visite des autorités du ministère le 17 juin dernier. «  Le ministre Armel Bounda Balonzi a constaté et reconnu publiquement les nombreux manquements dans cette structure », souligne  Serge Bertrand Bekale, le président du SPTU.  Sauf que ce constat n’a pas été suivi de sanctions ou de mesures conservatoires contre la société incriminée.   Il n’en fallait pas plus, pour que le syndicat parle désormais de complicité tacite entre certaines personnalités au ministère et les responsables des sociétés en délicatesses.

 

 

Conséquence, les membres du SPTU promettent  organiser dans les jours à venir  d’autres  visites   dans les centres afin de faire constater à l’opinion entière ce qui s'y passe et dresser un rapport qu'ils soumettrons au ministre des Transports et aux tribunaux. «  Que les propriétaires de ces centres sachent qu’il est de notre droit de défendre les intérêts des usagers surtout lorsque les vies sont mises en danger comme c’est le cas ici » fait remarquer le président du SPTU.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires