IMG-LOGO
Accueil Article Disparition du jeune Owen à Port-gentil: La famille ne croit toujours pas à la thèse de la noyade
Société

Disparition du jeune Owen à Port-gentil: La famille ne croit toujours pas à la thèse de la noyade

par BITOLI Valérie - 27 Oct 2020, 10:29 494 Vues 2 Commentaires
IMG Owen n'a plus été retrouvé depuis le 06 septembre 2020.

Disparu depuis le 6 septembre lors d’une fête où il avait été amené par une voisine, le jeune Owen Ladislas Ombimba est toujours recherché par sa famille. La voisine qui l’avait invité à prendre part à un anniversaire explique l’avoir vu se noyer à la plage du Cap de Port-Gentil. Les parents du petit Owen ne croient pas à cette version. Récits de la mère et du père de l’enfant.

 

 

‘’Je suis la mère d’Owen. Mon fils de 13 ans est ami avec l’enfant du même âge de ma voisine (dans le quartier Salsa de Port-Gentil, ndlr) Amandine Nyanga Boubala épouse Magafou. Les deux enfants apprennent ensemble à Raponda Walker. Le samedi 5 septembre, l’ami de mon fils est venu à la maison pour inviter Owen à un anniversaire le dimanche. J’ai refusé, car aucun adulte n’était venu me voir.

 

Le lendemain, dimanche, très tôt le matin, c’est la mère de cet ami, et voisine, Amandine Nyanga, qui est venue me demander si mon fils pouvait venir à l’anniversaire. Comme c’était une adulte cette fois, j’ai accepté. Elle est donc revenue à 13 heures pour prendre mon fils et elle m’avait dit qu’elle avait loué un bungalow. Elle ne m’a pas précisé où.

 

“Je n’aurais pas laissé partir mon fils à la plage”

 

Mais jamais je n’aurais pensé que le bungalow était à la plage ! Je n’aurais pas laissé partir mon fils ! Moi-même je ne l’ai jamais amené à la plage. Le fils d’Amandine me dit qu’ils devaient rentrer à 17h. J’ai attendu. Mais à 17h, une autre voisine vient chez moi avec son téléphone en main. Elle me dit que c’est un commandant qui l’appelle, et qu’il lui a demandé si elle connaissait un petit du nom d’Owen… Raison pour laquelle  est venue chez moi.

 

Le commandant, au téléphone avec la voisine, demande à parler à un homme dans la maison, sauf que je suis séparée du père d’Owen, je dis qu’il n’y a pas d’homme. C’est alors que mon fils aîné de 20 ans revient à la maison et la voisine lui passe le téléphone. Le commandant demande à mon fils de s’éloigner de moi mais on avait mis le haut-parleur. Le gradé dit alors: “il y a Owen qui est venu au Cap, il s’est baigné, et une grosse vague est arrivée. On est en train de chercher le corps d’Owen, on le retrouve pas”.

 

“Je commence à paniquer”

 

Je me suis exclamée: “non ! Mon fils ne pouvait pas être au Cap à Port-Gentil. Elle ne m’avait pas dit que c’était à la plage. Je n’ai jamais amené mon fils à la plage !Je commence à paniquer et pleurer ! Je n’y crois pas... Le commandant demande alors à la voisine si je pouvais me déplacer. J’ai dit que je n’avais pas le taxi. Il dit qu’il va envoyer quelqu’un.

 

Vingt minutes après, la voiture est arrivée et c’est le petit frère d’Amandine que je connais bien qui arrive dans la voiture. Je suis partie au Cap avec mon premier fils et la voisine. Le commandant m’a dit la même chose: “une vague a pris l’enfant et il est sous l’eau. Ils cherchent le corps de l’enfant ils ne le retrouvent pas.”

 

Donc je suis là en larmes. Sur place j’ai trouvé Amandine. Elle était entourée de plusieurs personnes qui ne m’ont même pas laissé l’approcher. J’ai retrouvé les babouches de mon fils entre le bungalow et la mer, dans le sable. Je les ai récupérées. On m’a ramené les habits d’Owen lorsque j'étais retournée à la maison.

 

 

Amandine “ne vit plus dans le même quartier”

 

Le lendemain on se retrouve à la gendarmerie. On a fait toutes les démarches; ils ont promis de faire une confrontation entre la dame et moi. Chose qui n’a jamais été faite.  Je n’ai revu la dame qu’après un mois, au tribunal. Et je suis restée tout ce temps-là sans explication. Et je n’ai pas le droit de l’approcher pour lui demander des explications. (Elle a été placée en garde-à-vue puis relâchée, ndlr). Elle ne vit même plus dans le quartier.

 

Et jusqu’à présent, on n’a pas retrouvé le corps de mon fils ! Pourtant, il y a un enfant qui s’est noyé une semaine après lui et on a retrouvé le corps. “Je veux savoir la vérité, je ne crois pas à la noyade.”

Partagez:

2 Commentaires

Lise - Oct 27, 13:11

Mon Dieu!

Gaelle - Oct 27, 15:50

Owen ne s'est pas noyé c'est le fils de Amandine Nyanga Boubala qui l'a bien dit lors des auditions donc la thèse de noyade n'est pas crédible. Cette dame connais ou elle a laissé owen avec son groupe d'assassins.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires