IMG-LOGO
Accueil Article (Education nationale) La montée au créneau des établissements privés
Société

(Education nationale) La montée au créneau des établissements privés

par BITOLI Valérie - 19 Jul 2020, 10:10 291 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue des manifestants devant le ministère de l'Education nationale.

Quatre mois sans salaires, les enseignants des établissements privés ont organisé une manifestation pour exiger un soutien financier de l’Etat.

 

«  Quatre mois sans salaire, ayez pitié de nous » lance Nadège, enseignante dans un établissement privé de la capitale. Avec une centaine d’autres compatriotes, ils ont décidé le  vendredi 17 juillet d’organiser  un sit-in devant le ministère de l’Education nationale.  Objectifs ; exiger du gouvernement un plan de soutien financier à l’endroit des établissements privés impactés par l’arrêt  des cours dû à la pandémie du Covid-19.

 

La situation financière de ces établissements ne s’est pas améliorée avec le refus des parents d’élèves  de suspendre le paiement mensuel des  cours. Pire, le ministère de l’Economie aurait  décidé, indiquent les manifestants, de n’accorder un soutien financier qu’aux établissements privés reconnus d’utilité publique.  Laissant sur le bord de la route les établissements privés ne disposant pas de ce statut.

 

Conséquence, les établissements sont désormais au bord de la faillite et demande une intervention de la présidence de la République au risque de fermer, dès la prochaine rentrée scolaire, leurs portes.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires