IMG-LOGO
Accueil Article Enseignement Supérieur : Les ex cadres refusent de restituer les véhicules de service
Société

Enseignement Supérieur : Les ex cadres refusent de restituer les véhicules de service

par BITOLI Valérie - 19 Dec 2019, 19:36 553 Vues 0 Commentaires
IMG Moukagni Iwangou exige la restitution des véhicules.

Les cadres limogés du ministère de l’Enseignement supérieur refusent de restituer les véhicules de service, le chef de ce département n’attend pas laisser passer ces agissements.

Des pères et des mères de familles qui tous les jours que Dieu fait paradent en vestes, costumes, cravates prétendant être des hauts cadres de la République à la moralité irréprochable, ,sont à la vérité que  des « vulgaires voleurs ».  Ce n’est pas un jugement de valeur de  Top Infos Gabon mais une conclusion tirée de la récente note prise par l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur. Dans cette note Jean de Dieu Moukagni Iwangou somme les anciens cadres de son ministère de venir au plus vite restituer les véhicules de services emportés  après leur limogeage.

 

Furieux, rapporte le journal Moutouki dans sa dernière livraison,  Moukagni Iwangou a enjoint le secrétaire général, Frédéric Mambenga Ylagou, de tout faire pour contraindre les indélicats à ramener les véhicules : « Il m’a été donné de constater que les anciens Responsables du Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche scientifique et du Transfert des technologies, prennent sur eux, l’initiative de ne pas restituer les véhicules de fonctions mis à leur disposition durant leur gestion ».

 

Et le fait touche le ministère, les directeurs généraux des grandes écoles et instituts, les directeurs généraux des services centraux  ainsi que le Commissariat du Cénarest. Le Secrétaire général n’a pas attendu des siècles pour s’exécuter. Le 16 décembre précisément, le secrétaire général a réagi en pondant lui aussi une notre note : « Suite à l’interpellation de Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur (…), vous voudrez bien me faire parvenir l’inventaire du parc automobile au plus tard le vendredi 20 décembre 2019 ». Reste à savoir si les limogés vont se plier à ces notes.  Dans le cas contraire, il restera au ministre de l’Enseignement supérieur de mettre en musique les services de la DGR. Thouooo les nés avant la honte !

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires