IMG-LOGO
Accueil Article Entrée en vigueur du certificat de conformité aux normes : Les pharmacies menacent d’augmenter le prix du médicament
Société

Entrée en vigueur du certificat de conformité aux normes : Les pharmacies menacent d’augmenter le prix du médicament

par BITOLI Valérie - 10 Sep 2020, 21:27 158 Vues 0 Commentaires
IMG Les membres de l'ordre des pharmaciens.

Les pharmaciens s’insurgent contre l’entrée en vigueur d’une nouvelle taxe conséquence ils menacent désormais de procéder à l’augmentation du prix du médicament.

Ils n’en peuvent plus. Et viennent de le faire savoir à l’occasion de la déclaration de presse donnée hier, mercredi 9 septembre, au siège de leur ordre, au Centre-ville. Les pharmaciens s’insurgent ouvertement contre l’arrêté pris depuis le 16 juillet 2020 par le gouvernement visant à désormais imposer à tout opérateur économique un certificat de conformité aux normes sur les produits importés et exportés sur le territoire national. Le certificat de conformité aux normes, indique l’arrêté signé des ministres de l’Economie (Jean Marie Ogandaga) et de celui du Commerce (Hugues Mbadinga Madiya), entre en vigueur ce 17 septembre.

 

Déjà asphyxiés, les pharmaciens ne comprennent pas l’imposition d’une taxe qui va venir alourdir leurs charges quotidiennes et les pousser à mettre la clé sous le paillasson. «  On est constamment assujetti à ce genre de taxes. Taxe sur la publicité imposée par les mairies, taxe sur la propreté, taxe sur la déclaration des stocks, les impôts…et aujourd’hui on emmène une nouvelle.  Or, le prix du médicament n’a pas augmenté depuis au moins  deux décennies. » fustige, le Dr Grâce Nze Nkoure,  la présidente du syndicat des pharmaciens du Gabon.

 

 

Pire, poursuit la présidente du Syndicat, cette mesure est prise alors que plusieurs conteneurs de médicaments sont au port et que le pays est déjà touché par la rupture de certains  médicaments due à la pandémie de la Covid-19 : « Plusieurs médicaments sont déjà au port au doit  les faire sortir (…) nous sommes en  période de crise, il est déjà difficile de les faire venir. Or pour les faire sortir on doit absolument se conformer à la loi qui nous oblige à payer ce certificat. Cela aura inévitablement un impact sur le prix du médicament »

 

Pire, relève la présidente de l’ordre des pharmaciens,  Dr  Marie-Louise Rondi, la probable augmentation du prix du médicament,  aura non seulement  un impact social mais en plus va directement toucher  les fonds de la Caisse nationale de maladie et de garantie sociale ( Cnamgs).

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires