IMG-LOGO
Accueil Article Escroquerie, usurpation, concussion : Vague d’exclusions au Parti démocratique Gabonais
Politique

Escroquerie, usurpation, concussion : Vague d’exclusions au Parti démocratique Gabonais

par BITOLI Valérie - 01 Dec 2020, 09:54 1027 Vues 1 Commentaires
IMG Le parti au pouvoir fait le ménage.

L’heure n’est pas à la fête à Louis, siège du Parti démocratique gabonais (PDG). Le directoire du Parti au pouvoir vient de suspendre quatre de ses agents affectés au service accueil et sécurité.

 

Tinzi Bekatse Achille (chef de service accueil et sécurité), Pondot Gaétan (chef de service adjoint) Georges Mibekoua (agent au service accueil) et Bitou Karole Beti (agent au service accueil et sécurité) sont suspendus de leurs fonctions pour des actes d’insubordination, escroquerie aggravée, usurpation de titre, concussion et haute trahison. A la suspension de fonction d’une durée de trois mois se greffent les sanctions liées à l’interdiction formelle de participer à toutes les activités du Parti et la comparution des concernées devant la Commission permanente de discipline.

 

La sanction du Conseil de discipline ne va pas tarder puisque le 20 novembre dernier, cette instance va porter à l’endroit du camarade, Gaëtan Pondot, la sanction portant suspension de fonction et des activités au sein du PDG pour une durée d’un an avec perte de solde.  D’après nos sources, les concernées multiplient ces dernières  semaines des actions en contestation de cette décision qu’il juge non conforme à la charte des  valeurs du parti et à l’esprit du triptyque «  Dialogue », «  Tolérance » et « Paix ».

 

(Affaire à suivre)

Partagez:

1 Commentaires

LE PARTI DÉMOCRATIQUE GABONAIS (PDG) EST UN PARTI DE LARRONS, DE LOUBARDS ET DE DANGEREUX CRIMINELS. SES MEMBRES, DU SOMMET À LA BASE, SE SONT TOUJOURS ILLUSTRÉS DANS DES COMPORTEMENTS ET DES ACTES MALSAINS : IMPOSTURE AU SOMMET DE L'ÉTAT, PRISE ILLÉGAL D'INTÉRÊTS SUR LES BIENS PUBLICS, DÉTOURNEMENTS MASSIFS DES DENIERS PUBLICS, PILLAGE EN BANDE ORGANISÉE DES RESSOURCES DU PAYS, CRIMES RITUELS, CRIMES DE SANG, MUTILATIONS, TRAFIC D'ORGANES HUMAINS, BREF... ILS ONT FAIT TOUT CE QUI ETAIT POSSIBLE ET IMAGINABLE POUR NUIRE AUX INTÉRÊTS DU PEUPLE GABONAIS ET ILS NE SONT PAS PRÈS DE S'ARRÊTER, PARCE QU'ILS ONT TOUT CORROMPU, JUSQU'À LA JUSTICE GABONAIS POUR S'ASSURER UNE IMPUNITÉ À TOUT ÉPREUVE. CES GENS SE COMPORTENT COMME DES MONSTRES. POUR LE SALUT DE LA NATION, LE PEUPLE DOIT METTRE À MORT LA BÊTE !


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires