IMG-LOGO
Accueil Article Face au mutisme d’Ogandaga : Les impôts ferment tout !
Economie

Face au mutisme d’Ogandaga : Les impôts ferment tout !

par BITOLI Valérie - 14 Sep 2020, 14:49 1111 Vues 0 Commentaires
IMG Le bureau du Syndicat des professionnels des impôts (SPI), ce lundi à la direction des grandes entreprises.

Les agents des administrations des impôts viennent de bloquer toutes activités conséquence du durcissement du mouvement de grève décidé lors de l’assemblée générale du 07 septembre dernier.

Ils viennent de passer à la vitesse supérieure  dans le combat qu’ils mènent depuis le 13 juillet dernier. Le Syndicat des professionnels des impôts (SPI)  membre de la Fecorefi  vient de  décider du gel de toutes les activités dans cette administration.  Conséquence de la radicalisation du mouvement de grève de la Fédération et partant des syndicats qui en sont membres.

 

Ce lundi, 14 septembre par exemple,  les bureaux de la direction des grandes entreprises  (DGE) sis à Glass, étaient complètement vides.  Pour Sylvain Ombindha Talheywa III, président du SPI et porte parole de la Fecorefi, il s’agit  de l’application stricte de la décision prise par les agents au sortir de l’assemblée générale du 07 septembre dernier. Laquelle assemblée a fustigé l’attitude du ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga, qui se répand en contre-vérités en évoquant un dialogue totalement irréel alors que la Présidence de la République lui rappelait la  nécessité d’organiser un dialogue avec les partenaires sociaux.  

 

D’ailleurs devant l’ attitude du ministre qui s’apparente à du mépris, les agents ont décidé lors de la même assemblée générale de cesser toutes négociations avec le ministre Ogandaga : « La sincérité des négociations n'étant plus garantie au regard de la communication faite par lui-même. » dégaine le président du SPI.  Du reste, les administrations des régies financières exigent, le paiement de l’ensemble de leurs primes, la régularisation des situations administratives,  l’harmonisation desdites primes et la publication des résultats des audits.

 

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires