IMG-LOGO
Accueil Article [Fait-Divers] Le rescapé de la dernière attaque d'éléphants à Mandji trouve la mort dans un temple de Bwiti
Société

[Fait-Divers] Le rescapé de la dernière attaque d'éléphants à Mandji trouve la mort dans un temple de Bwiti

par BITOLI Valérie - 23 Dec 2020, 08:45 589 Vues 1 Commentaires
IMG Le décès de Juste Magnourou suscite une vive inquiétude.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Tristesse et désolation à Mandji, le chef-lieu du département de Ndolou, où un homme de 40 ans Juste Magnourou, a trouvé la mort le lundi 21 décembre 2020 dans un temple de Bwiti, alors qu'il y a quelques mois seulement il avait échappé à une attaque d'éléphants qui avait  coûté la vie  à son compagnon de chasse dans une forêt de la localité.

 

Le quadragénaire n'était pas malade. Mais il trouve la mort au cours d'une cérémonie d'initiation au Bwiti. En effet, Juste Magnourou avait sollicité les services d'un maître initiateur  pour se faire initié au Bwiti. La première phase consacrée à la consommation de l'iboga se passera comme souhaitée. Mais Peu après, Juste Magnourou va perdre tous les sens de son corps avant de voir certains membres de son corps paralysés. Le maître initiateur qui n'avait pas prévu un tel scénario, tentera pendant plusieurs jours de remédier à la situation. Mais ce sera en vain puisque le rescapé de l'attaque de l'éléphant a rendu l'âme le lundi 21 décembre aux environs de 22h.

 

Ce drame intervient après que deux filles aient été atteintes de troubles mentaux dans les mêmes circonstances au sein de la même localité. Ce décès qui  suscite la psychose à Mandji d'autant  que la localité enregistre plusieurs décès ces derniers temps

Partagez:

1 Commentaires

Aubin loupe2nandi - Dec 23, 11:39

Mais c'est vraiment étrange,je crois qu'il devait avoir,des bloquages au préalable,mes sincères condoléances à la pollution de mandji..


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires