IMG-LOGO
Accueil Article (Faits-divers) La mystérieuse disparition du Secrétaire général adjoint du ministère des Mines
Société

(Faits-divers) La mystérieuse disparition du Secrétaire général adjoint du ministère des Mines

par BITOLI Valérie - 25 Aug 2020, 08:55 6912 Vues 0 Commentaires
IMG Olivier Youbounangoye, un drame et plusieurs interrogations.

Olivier Youbounangoye, actuel Secrétaire général adjoint du ministère des Mines, a disparu dans les eaux de l’Ogooué, le week-end écoulé. D’après les premières informations il aurait tenté la traversée du fleuve à la nage.

Que s'est-il passé ?  Pourquoi a-t-il tenté un acte qui relève plus du suicide que de la bravoure ?  Plusieurs questions hantent les esprits des membres de la famille et des amis au moment où le corps d’Olivier Youbounangoye, Secrétaire général adjoint du ministère des Mines, demeure introuvable dans les eaux de l'Ogooué à  Ndjolé (province du Moyen-Ogooué).

 

Les faits

 

D’après  plusieurs sources, la troisième autorité du ministère des Mines s’est rendue avec  plusieurs de ses proches à Alembé Mouillage, localité à quelques kilomètres de Ndjolé centre, où elle mène les travaux de construction de sa résidence. «  Autour de dix heures alors que nous venions de terminer avec les activités de débroussages (…) nous nous sommes rendus au bord du fleuve pour repérer le lieu  de l’extraction de sable et du passage du câble électrique.  Subitement, il va décider de tenter la traversée    de l’Ogooué à la nage. Après quelques minutes, les courants vont l’entraîner sur plusieurs kilomètres avant de l’engloutir  » témoigne un des membres de la famille présent sur les lieux.

 

Dans une vidéo réalisée par Olivier Youbounangoye lui même  au bord de l’Ogooué, quelques minutes avant la traversée, il indique : «  Là, je m’apprête à traverser l’Ogooué, je  traverse comme un ver de terre, je n’aurait rien sur moi donc je fais d’abord la vidéo avant d’entamer l’expérience. »  Une expérience qui lui sera fatale.

 

«  J’ai tenté de le suivre au bord, jusqu’à ce que nous l’ayons perdu de vue. Nous sommes allés chercher la pirogue à cinq kilomètres et par la suite nous avons placé une équipe de plongeurs jusqu’à 18 heures sans résultats » souligne un des témoins de la scène.  Olivier avait-il mûri son acte ? Qu’est-ce qui a bien pu le pousser à se lancer dans cette folle aventure ?  Des questions et encore des questions sur un drame qui bouleverse toute une famille.

 

(Affaire à suivre)

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires