IMG-LOGO
Accueil Article (Faits-divers) Un homme fusillé à bout portant par son rival à Makouké
Société

(Faits-divers) Un homme fusillé à bout portant par son rival à Makouké

par BITOLI Valérie - 15 Sep 2020, 07:54 1119 Vues 1 Commentaires
IMG Crépin Nguema transporté en urgence à l'hôpital.

Les habitants du district de Makouké dans la province du Moyen-Ogooué on assisté à une scène particulièrement atroce. Un gabonais de 28 ans, Crépin Nguema, a été fusillé par l'ex-copain de sa nouvelle petite amie, le jeudi 11 septembre dernier.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Un jeune homme de 27 ans, Crépin Nguema, a été fusillé par un homme, identifié comme étant l'ex-copain de sa petite amie. La scène se déroule le jeudi 11 septembre dernier aux environs de 19h à Makouké, dans la province du Moyen-Ogooué. Selon une source familiale, Crépin n'ayant aucune activité pour subvenir aux besoins de sa petite famille, s'était rendu à Makouké sous la demande de son oncle qui réussira d'ailleurs à lui trouver un emploi dans une société de sous-traitance à Olam.

 

Quelques jours après son arrivée, le jeune homme fera la connaissance d'une femme native de la localité à qui il fera part de ses intentions amoureuses. Quelques temps plus tard, le couple va finalement concrétiser leur relation amoureuse, ce, après que chacun ait raconté à l'autre son passé. C'est ainsi qu'au cours de cet exercice traditionnel, la jeune femme va informer à Crépin de son ancienne relation amoureuse. Étant convaincu de ce que son interlocutrice n'avait personne, Crépin décide alors sans craintes de s'engager dans cette aventure jusqu'à ce que l'ex-copin de sa compagne soit informé de la situation.

 

Le jeudi 11 septembre dernier en fin d'après-midi, Crépin  et quelques amis décident de se rendre dans un bistrot clandestin, histoire de prendre un verre pour soulager la fatigue de la journée. Mais pendant qu'il prennent la collation, le rival de Crépin qu'il ne connaît pas observait tous ses faits et gestes. Une attitude qui finira par susciter la curiosité de Crépin qui décide de rentrer chez lui.

 

À peine  rentré à son domicile, quelqu'un toqua à sa porte. Il hésite  de répondre à la première  et deuxième tentative avant de  revenir sur sa décision et de finalement ouvrir la porte. À peine la porte ouverte, son rival en position de tire, braque le fusil sur lui. Le jeune homme n'a le réflexe que de refermer la porte. Un geste qui n'aura pas suffi pour éviter toutes les balles du calibre 12. Il prendra quelques balles au niveau de la joue et du thorax. Convaincu d'avoir commis l'irréparable, l'auteur du coup de feu va prendre la poudre d'escampette. Mais il sera rattrapé à son domicile quelques minutes plus tard en possession du fusil qu'il s'apprêtait à dissimuler.

 

Crépin a été évacué au centre hospitalier universitaire. Son protagoniste se trouverait gardé à vue par la gendarmerie de Lambaréné.

 

 

Partagez:

1 Commentaires

Dimbeki nell - Sep 15, 10:54

C'est vraiment triste et la jeune fille a fait quoi


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires