IMG-LOGO
Accueil Article Football/ Atlético Akanda interdit de championnat : entre règlement de comptes et sorcellerie en plein jour
Sport

Football/ Atlético Akanda interdit de championnat : entre règlement de comptes et sorcellerie en plein jour

par BITOLI Valérie - 13 Feb 2020, 14:19 491 Vues 0 Commentaires
IMG Le talent de ces filles va-t-il être sacrifié pour des conflits de personnes?

Le club de football dirigé par le journaliste sportif, Freddy Khoula, vient d’être interdit de participer au championnat de la Ligue de l’Estuaire. Beaucoup y voient un règlement de comptes.

Pourquoi le football gabonais a du mal à décoller ? Comment expliquer qu’un pays qui regorge de talents, d’infrastructures et d’un public passionné a du mal à organiser  des compétitions domestiques sérieuses et  attractives ?  La réponse à ces interrogations est toute simple : le football gabonais est de manière générale  pris en otage par des dirigeants « sorciers » incapables de dissocier la chose publique de leur petite personne.  Pour illustration, la récente interdiction de participation du club Atléctico Akanda à la ligue nationale de football. Ce, alors  que le club aujourd’hui dirigé par  Freddy Khoula avait pris le soin de mener toutes les démarches administratives en lien aussi bien avec le changement de propriétaire que du nom du club.  Lequel est passé  de Ballon d’Or à Atlético Akanda.

 

Mieux soulignent nos confrères de Gabon média time,  la Fédération gabonaise de football (  Fégafoot) invitait le club à autoriser la libération de leurs pensionnaires pour la sélection nationale féminine afin de prendre part aux matchs des éliminatoire de la Can féminine de football et du tournoi de l’UNIFAC.  Sauf à faire preuve de mauvaise foi, l’instance faîtière du football dans notre pays  reconnaissait par ces deux sollicitations la légalité d’Atlético d’Akanda. Dès lors comment expliquer que la Ligue de football de l’Estuaire, instance en dessous de la Fégafoot, interdise la participation à la compétition à ce club ?

 

 

La raison officielle donnée par Ahmed Mombo et les siens serait l’absence de filiation du club à la Ligue.  Un argument battu en brèche par le président du club,  Freddy Khoula, celui-ci note que toutes les démarches administratives liées à cette question ont été effectuées. 

 

 

Conséquence, de nombreux observateurs soupçonnent Ahmed Mombo  de se servir de sa position à la tête de la Ligue pour régler un vieux litige avec Freddy Khoula. Le dernier cité, en tant que journaliste, avait révélé une affaire de scandale sexuelle dans la sélection nationale féminine.  Si au final, l’enquête diligentée par les services de police avait fini par innocenter  les responsables de la Fédération citée, ils semblent que ces derniers soient bien déterminés à pourrir la vie à celui qui avait à l’époque lancé l’alerte.  Même si cela passe par tuer le rêve et le talent de nombreuses joueuses. Si ce n’est pas de la sorcellerie en plein jour, ça y ressemble pour beaucoup.  

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires