IMG-LOGO
Accueil Article Franck Ping : « La désertion de ceux censés présider la destinée de notre pays offre une plus grande latitude à notre citoyenneté »
Politique

Franck Ping : « La désertion de ceux censés présider la destinée de notre pays offre une plus grande latitude à notre citoyenneté »

par BITOLI Valérie - 07 May 2020, 10:07 348 Vues 0 Commentaires
IMG Franck Ping, président d'honneur de la FJP.

Ainsi parle Franck Ping. Le fils du « président élu » magnifie les actions posées par la fondation dont il est le président d’honneur à l’endroit du peuple gabonais en cette période de crise sanitaire.

Surtout ne lui demander pas s’il a des ambitions politiques. Il  répondra sans ambages que ses actions s’inscrivent dans une logique citoyenne qui n’a rien avoir avec la politique politicienne. Même si Franck Ping ne rate pas une  occasion de tirer à boulets rouges sur un pouvoir qu’il estime être illégitime et totalement incompétent.  Le fils de leader de la Coalition pour la nouvelle République est le grand artisan de la mise en place de la fondation Jean Ping dont il est le président d’honneur. 

 

Au moment où le pays traverse une crise sanitaire inédite et que le gouvernement montre ses limites,  Jean Ping a vite compris tout l’intérêt de multiplier les actions de solidarité en s’appuyant  sur la fondation créée par son fils. En fin avril, celui que ses partisans ne cessent d’appeler le président élu,  a effectué un important don de produits alimentaires aux populations défavorisées. Volant au passage la vedette au régime, lequel est englué dans un désordre inqualifiable.  Le dimanche dernier, Jean Ping à cette fois-ci effectué le déplacement pour la cité Awendjé où il a, d’après le communiqué de la fondation, répondu à l’appel des jeunes qui se sont lancés dans la confection et la distribution gratuite des masques.

 

Au grand satisfecit, du fils Franck, lequel indique  sur sa passage Facebook qu’ «  en tant que peuple nous devons continuer à composer afin de faire barrage à cette terrible pandémie ». Et de rajouter que «  la désertion de censés présider la destinée de notre pays offre une plus grande latitude à notre citoyenneté, et nous devons sans cesse l’exprimer par des gestes et des actes forts. Par le biais de cette mission solidaire, nous apportons de nouveau tout le soutien matériel afin que ces jeunes citoyens puissent eux-aussi confectionner et distribuer gracieusement ces masques «  made in Gabon » aux populations ».

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires