IMG-LOGO
Accueil Article Fêtes de fin d’année : femmes dépensières ou femmes indépendantes ?
Culture

Fêtes de fin d’année : femmes dépensières ou femmes indépendantes ?

par BITOLI Valérie - 26 Dec 2019, 18:05 192 Vues 1 Commentaires
IMG Elza Boukandou, primée femme aspirante, prone pour l'indépendance des dames.

Caractérisées par des dépenses excessives, les fêtes de fin d'année représentent une période noire pour certains hommes. Lesquels sont condamnés à se saigner les poches pour la beauté de leurs dulcinées.

Fête de fin d’année ou fête de toutes les escroqueries?  La question est posée au moment où de nombreux hommes critiquent ouvertement le rythme des dépenses occasionnées pour faire plaisir aux femmes. Argent des mèches, perruques, tissages, produits de beauté, sacs chaussures, habits tendances et accessoires, les femmes  réclament plus d’articles les uns plus onéreux que les autres. Et comme le dit l'adage « ce que femme veut, Dieu le veut », les hommes n’ont pas d’autres choix que de se  plier à cette course folle vers la beauté. Chaque fête (Noël et Saint-Sylvestre) correspondant à des exigences bien précises. L’homme doit être prêt financièrement pour être à la hauteur des attentes.

Gare aux maris, copains ou compagnons qui ne se plieraient pas  aux exigences, il est très vite taxé de radin à défaut d’être traité d’homme fauché.

 

Heureusement, il y a ces femmes qui clament leur indépendance financière et ne veulent pas compter sur la poche d’un homme pour se faire belle. Des femmes qui affirment, affichent et revendiquent leur beauté comme le fruit d’un investissement personnel.  L’époque de la dépendance est révolue pour cette catégorie de dames.  Une indépendance qui ne fait pas toujours le bonheur des hommes. Libres de tout assujettissement matériel ou financier,  ces femmes ne se sentent pas forcement l’obligation de se soumettre aux caprices de leur homme.  Femmes dépensières ou femmes indépendantes : messieurs à chaque de faire son choix et d'assumer.

Partagez:

1 Commentaires

TMT - Dec 27, 15:54

J'aimerais comprendre un peu la nature de votre média. Un jour, lors d'un sujet sur les nappy, c'est la photo d'Elsa Ritchuelle que vous avez mis. Cette fois-ci, sur un sujet sur les femmes dépensières ou non, c'est encore elle que je vois. C'est un média qui fait sa promotion ? Y a til un message subliminal sur elle que vous faites passer ? Il vous manque des photos d'illustration?


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires