IMG-LOGO
Accueil Article Grève au ministère des TP : c’est chaud pour Armel Bounda Balondzi
Société

Grève au ministère des TP : c’est chaud pour Armel Bounda Balondzi

par BITOLI Valérie - 04 Feb 2020, 16:22 113 Vues 0 Commentaires
IMG Les agents paralysent toutes les activités.

Les agents du ministère de l'Equipement des infrastructures et des travaux publics poursuivent, depuis ce matin, leur mouvement de grève lancé le 8 janvier dernier.

 

Bientôt un mois que les agents du ministère de l'Equipement  des infrastructures et des travaux publics revendiquent leurs droits. Ce matin, les agents ont quitté le confort de leurs bureaux pour le parking. Objectifs, obtenir des solutions immédiates aux points de revendications portant sur l'acquisition du matériel  roulant lourd et léger, le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP), le rétablissement de la prime de rendement ainsi que l'exécution des jugements sociaux des agents de la main  d'œuvre non permanente (MONP) licenciés abusivement et le paiement de  la prime de logement de cette catégorie d’agents.

 

 

« Depuis 2015, le paiement de la PIP n'a plus été effectif  dans ce ministère qui pourtant  génère des capitaux. Ce, au regard des montants colossaux dont il est question dans les affaires de malversations financières », souligne Thomas Ndong Mba, agent technicien.

 

 

Pour le  Secrétaire général du Synapro Btp-At,  John -Sidoine Cholo : « le mouvement qui a  commencé depuis le 8 janvier va continuer. La détente ne sera envisageable que si les autorités de tutelle paient la PIP du 2è trimestre de 2015. A partir de là, vous pourriez-voir les bâtiments ouverts afin  que de poursuivre le travail en commission. Tant que  ce n’est  pas fait, le portail reste fermé ».  Le ministre des TP, Léon Armel Bounda Balondzi, va t-il pouvoir ramener de l’ordre dans sa maison ?

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires