IMG-LOGO
Accueil Article Grève dans les régies financières : la Fecoref menace de dévoiler les rapports d’audits des primes
Société

Grève dans les régies financières : la Fecoref menace de dévoiler les rapports d’audits des primes

par BITOLI Valérie - 04 Aug 2020, 09:41 490 Vues 0 Commentaires
IMG Les membres de la Fecoref lors d'une déclaration.

Suite au silence de la tutelle face à leurs revendications, la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecoref) menace de désormais dévoiler sur la place publique les rapports des audits des primes et effectifs.

La fédération des collecteurs des régies financières (FECOREF)  en grève illimitée depuis le 13 juillet  dernier a suspendu tout service minimum, le 27 juillet dernier suite au silence méprisant des autorités. Mais cette radicalisation du mouvement de grève n’a pas emmené le gouvernement  à trouver des solutions aux revendications posées. Notamment, le paiement des primes (PPB et PS), la régularisation des situations administratives des agents et la signature d’un contrat de performance entre la présidence de la République et les administrations des régies financières. 

 

Le silence du gouvernement jugé méprisant met plutôt le feu aux poudres, puisque la Fecoref est bien décidé à passer à la vitesse supérieure en publiant sur la place publique  les contenus des rapports d’audits sur les primes et les effectifs dans les régies financières. Agents fantômes, doublons, paiements indus des primes…ce sont des rapports d’audits explosifs susceptibles d’éclabousser plusieurs hauts responsables en fonction.

 

En plus d’agiter cette menace, la Fecoref dénonce la politique d’endettement tout azimut  du gouvernement : « le gouvernement préfère s’endetter que de régler les problèmes des régies financières qui elles, en cas de sérénité, peuvent assurer aisément les recettes propres de l’Etat même au-delà des objectifs fixés » s’est indigné  Sylvain Ombindha Talheyma III, porte-parole de la Fecoref.

 

Du reste, la Fédération  invite la presse nationale et internationale à prendre part au point presse qu’elle organisera ce jeudi 6  août. A cette occasion, Jean D. Mbatsi Bayonne, Richard Mbagangoye, Davy Mounguengui, Nicaise Otounga et Sylvain Ombindha Talheyma III promettent de faire  exploser la maison des régies financières pour qu’enfin advienne l’ère d’une  saine gouvernance. 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires