IMG-LOGO
Accueil Article Incarcération arbitraire : Pierre Mintsa libéré nuitamment du B2
Société

Incarcération arbitraire : Pierre Mintsa libéré nuitamment du B2

par BITOLI Valérie - 17 Nov 2020, 06:05 761 Vues 0 Commentaires
IMG Le leader syndical désormais libre.

Sommes-nous encore dans un pays de droit ? Poser la question, c’est déjà y répondre. Tant les violations des libertés syndicales sont devenues légion dans le pays. Convoqué puis gardé à vue depuis le vendredi 13 novembre 2020, Pierre Mintsa, président du Mouvement syndical des travailleurs Gabonais vaillants (MSTGV) a été libéré hier lundi, autour de 22 heures.

 

Les services de la Contre-ingérence  et de la Sécurité militaire se sont gardés jusqu’ici  de communiquer à l’opinion publique les raisons de cette garde à vue.  Dans le monde syndical,  il n’y a pas de doutes,  cette arrestation est pour beaucoup, la conséquence des revendications portées par  Pierre Mintsa.

 

Le leader syndical  avait, avant son arrestation, multiplié les assemblées générales aux ministères de la Fonction publique et du Budget pour exiger du gouvernement l’application des points portant sur l’arrimage de la pension retraite au nouveau système de rémunération, le recrutement des sortants écoles, la régularisation des situations administratives (titularisation, avancement automatique, reclassement après stage, ou concours professionnels), la revalorisation de la pension retraite et la bonification indiciaire des agents de la fonction publique.

 

Ces différents points de revendications constituent pourtant  les exigences devant faire l’objet d’un traitement par le  gouvernement à court terme. C’est-à-dire sur la période allant de septembre à décembre 2020. Sauf qu’à ce jour rien ne bouge. Le gouvernement accuse un important retard à l’allumage.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires