IMG-LOGO
Accueil Article Jean Eyegue Ndong : « Nous nous battons aujourd'hui. Et nous nous battrons demain. Parce que la justice des urnes doit être respectée… »
Politique

Jean Eyegue Ndong : « Nous nous battons aujourd'hui. Et nous nous battrons demain. Parce que la justice des urnes doit être respectée… »

par BITOLI Valérie - 20 Nov 2020, 18:53 1121 Vues 1 Commentaires
IMG Jean Eyéghé Ndong annonce le lancement d'une tournée politique.

Tel est le rappel que le Sénateur du 2ème arrondissement de Libreville a fait à ses troupes lors d’un échange.

 

Très sollicité depuis quelques temps par sa base politique, regroupée en coordinations communales, départementales et provinciales dans l'Estuaire,  l’ancien premier Ministre, Jean Eyéghé Ndong a annoncé lors d’un entretien, le vendredi 13 novembre dernier, avec son état major politique ;  une tournée politique dans les quartiers de la province de l’Estuaire et à l’intérieure du pays.  Objectifs ; attiser la flamme de l'opposition qui semble s'éteindre depuis quelques années.

 

Dans son intervention, JEN a d'emblée rappelé à ses troupes, le sens du combat jusqu’ici mené : « Nous nous battons pour que Jean Ping récupère sa victoire qui lui a été volée en 2016. »  C’est d’ailleurs du message qui sera porté par ce soutien de Ping aux populations.

 

Même si, reconnaît  le Sénateur du deuxième arrondissement, la «  récupération du pouvoir n’est pas facile ».  Ce challenge n’est non-plus impossible ajoute Eyéghé Ndong à l’endroit de ces militants. Invitant ces derniers à continuer à croire à un aboutissement heureux du combat mené : « Si vous êtes là, c'est que vous y croyez encore ».  C'est pourquoi, rajoute-t-il, nous nous battons aujourd'hui. Et nous nous battrons demain. Parce que la justice des urnes doit être respectée".

 

Partagez:

1 Commentaires

SERGE MAKAYA - Nov 20, 19:35

Mr Jean Eyeghe Ndong, il n'y a qu'un soulèvement populaire pour faire définitivement tomber les Bongo-Valentin. Le reste (diplomatie et autres) ne marchera jamais. Le QUAI D'ORSAY est de connivence avec les BONGO-VALENTIN.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires