IMG-LOGO
Accueil Article Justice : Les magistrats se mêlent les pinceaux au tribunal de Mouila
Société

Justice : Les magistrats se mêlent les pinceaux au tribunal de Mouila

par BITOLI Valérie - 19 Nov 2020, 05:32 598 Vues 0 Commentaires
IMG Le Tribunal de Mouila.

Situation incompréhensible et totalement confuse au tribunal de Mouila, dans la province de la Ngounié. L'affaire opposant He Lemei et Mourambou continue de jeter l'opprobre sur le caractère partial dont font montre certains magistrats de cette juridiction.

 

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

L'affaire opposant l'opérateur économique chinoise He Lemei alias Émilie, responsable de la société de transformation de bois Zhong-Pen bois du Gabon (ZPB-Gabon) basée à Sindara et sieur Pamphile Mourambou est loin d'avoir atteint le bout du tunnel. Ce, à cause de la volonté manifeste de certains magistrats du tribunal de Mouila, plongés dans des magouilles, visant à  bloquer la procédure , en vue d'étouffer l'affaire à jamais.

 

Alors que nombreux croyaient le problème résolu après le rendu du jugement du tribunal du 27 août 2020, et à la rentrée en fonction de la nouvelle équipe récemment promue, le procureur général de cette institution, Simplice Moundounga empêcherait au procureur du tribunal, Urbain Massala de lancer la procédure, qui consisterait donc à interpeller dame Émilie sur son refus catégorique de respecter la décision de justice. Laquelle décision lui imposait dans le rendu du jugement du 27 août 2020 de payer à sieur Mourambou au titre des dommages et intérêts la somme de dix (10) millions de Francs CFA.

 

Nouvellement promu, le procureur Urbain Massala après sa prise de service, a pris connaissance du dossier. Le nouveau procureur va constater une incongruité, le fait que sur le même jugement les deux parties se trouvent l'un avec un certificat de non appel et l'autre avec une lettre d'appel. Des incohérences qui laisseraient penser  à l’existence d'une grande mafia savamment entretenue au tribunal de Mouila. Sinon comment comprendre que Dame He Lemei, soit aussi capable de défier la loi en refusant volontairement de s'exécuter à une décision de justice ?  Au lieu de lire le droit, l'avocat de Mourambou est envoyé balader sans que le duo (procureur du tribunal et procureur général) ne leur explique clairement ce qui se passe.

 

Pour plusieurs indiscrétions, la ressortissante Chinoise aurait ''mouillé'' plusieurs magistrats afin de bénéficier du soutien de ces derniers sur bon nombre de dossiers dans lesquels elle serait impliquée.

 

(Affaire à suivre)

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires