IMG-LOGO
Accueil Article (Lambaréné) : Le corps du proviseur toujours dans les eaux !
Société

(Lambaréné) : Le corps du proviseur toujours dans les eaux !

par BITOLI Valérie - 19 Aug 2020, 20:26 475 Vues 1 Commentaires
IMG Une vue du lieu de l'accident.

Le fleuve Ogooué a encore fait parler de lui ce mardi 18 août 2020 en fin d’après-midi. Jeans Nicaise Bourobou, proviseur du Lycée Catholique Jean Batiste Adiwa, a péri dans les eaux de l’Ogooué à la suite d’une chute effectuée sur le pont d’Isaac.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Nicaise Bourobou, était au volant de son véhicule, lorsqu’il est arrivé sur le pont il perd le contrôle de celui-ci. La perte du contrôle du véhicule le conduira tout droit dans le fleuve. Un plongeon qui sera fatal pour  l’enseignant dont le corps restera englouti dans les eaux. 

 

Sur place, les quelques pêcheurs qui  s’y trouvaient vont se lancer dans la recherche en tentant de sauver la vie du seul occupant du véhicule.  A l’aide de leurs pirogues,  ils ne parviendront pas à sauver la vie du père de famille. Le corps ne sera non plus retrouvé malgré la chaîne de solidarité dont feront montre les piroguiers.

 

Comme une drainée de poudre, la nouvelle va se rependre dans la ville. Les « migovéens », pris d’émotion, vont se masser sur le lieu du drame où ils ne vont faire que constater la disparition de l’enseignant. Un énième décès aux circonstances particulières qui rappelle à l’opinion nationale, le triste souvenir de l’accident qui a entrainé la mort de deux jeunes femmes au même endroit, en 2017.  

 

Les autorités judiciaires de Lambaréné demeurent mobilisées pour retrouver le corps avant l'ouverture d'une enquête qui devrait mettre la lumière sur ce nouveau drame.   Aux dernières nouvelles, une équipe de plongeurs secouristes serait  arrivée de Libreville pour poursuivre les recherches.

(Affaire à suivre)

Partagez:

1 Commentaires

Ngouessy -Mabicka. - Aug 19, 22:05

L'urgence dans une province telle que le Moyen-Ogooue est qu'il y ait sur place une équipe des plongeurs. Cela contribuera un temps soit peu à solutionner l'épineux problème des noyades dans la ville de Lambarene.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires