IMG-LOGO
Accueil Article Le clergé appelle le peuple à venir célébrer « la victoire de Dieu sur César »
Politique

Le clergé appelle le peuple à venir célébrer « la victoire de Dieu sur César »

par BITOLI Valérie - 22 Oct 2020, 18:17 1976 Vues 2 Commentaires
IMG Mgr Patrick Iba-ba, Archevêque de Libreville.

C’est désormais plié, comme on dit au quartier.   Les menaces, les intimidations, les appels au respect de l’autorité n’ont pas fait reculer le clergé. L’église catholique est bien décidée  à procéder à la réouverture des églises dans l’ensemble du pays ce dimanche 25 octobre 2020.  A cet effet, le Bureau de la Coordination Nationale du Renouveau Charismatique Catholique du Gabon a rendu public, ce jeudi 22 octobre, un communiqué  visant à appeler « le peuple de Dieu » et les acteurs ecclésiastiques à prendre une part active à l’ensemble des célébrations.

 

« Après avoir honorablement et respectueusement "donné à César ce qui est à César" en suspendant 8 mois durant toutes les assemblées de prières charismatiques, les célébrations Eucharistiques, et les Adorations au Saint Sacrement en vue d'éviter la propagation du coronavirus dans le pays, l'heure est arrivée désormais de « rendre à Dieu ce qui est à Dieu »

 

Et de poursuivre : «  Aussi, pour répondre à l'appel fait par nos Pères Évêques en particulier à toute la Conférence Épiscopale du Gabon, nous avons l'honneur d'inviter, tous les membres du Renouveau Charismatique Catholique du Gabon tout entier à prendre part aux messes du dimanche 25 octobre dans toutes les paroisses de notre Pays autour de nos Pères »,  relève le communiqué.

 

Toutefois, poursuit le bureau de la coordination,  les mesures de protection contre le coronavirus recommandées par l'administration  seront respectées.

Partagez:

2 Commentaires

SERGE MAKAYA - Oct 23, 09:48

Je suis contre ce genre de TITRE. A Ntare Nzame !! Les croyants ne sont pas et ne seront jamais des va-t- en guerre. Nous ne sommes pas en guerre contre l'état (fut-il voyou). Les croyants veulent simplement qu'on respecte leur foi en Dieu (NZAME). Et hé crois que cet état à compris. Ne mettez plus de l'huile au feu SVP. A Ntare Nzame !!!

Kalou urbain - Oct 23, 11:29

Je suis d'avis avec lui car l'état en fait trop parfois il faut se décider point. On est pas des musulmans pour ouvrir nos églises le vendredi pourquoi ils n'ont pas mi ça samedi ?? Finalement c'est l'état qui cherche les problèmes ????


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires