IMG-LOGO
Accueil Article (Linaf) 15 mois sans salaires, fourniseurs impayés : Franck Nguema et Brice Mbika Ndjambou sous pression
Sport

(Linaf) 15 mois sans salaires, fourniseurs impayés : Franck Nguema et Brice Mbika Ndjambou sous pression

par BITOLI Valérie - 01 Dec 2020, 14:32 622 Vues 0 Commentaires
IMG Le président de la Linaf met la pression sur Franck Nguema.

La Ligue nationale de Football ( Linaf) broit du noir.    La faute à une gestion calamiteuse des ressources mis à la disposition de cette entité  qui a la responsabilité d’organiser les championnats professionnels de football dans le pays. En plus de   la guerre pour la gestion du « mago » que se livrent le ministre des Sports, Franck Nguema et le président de cette entité, Brice Mbika Ndjambou. 

 

Conséquence,  les agents cumulent plus d’un an d’impayés de salaires. Les fournisseurs et prestataires du Nationale foot attendent toujours que leurs factures soient payées. Pour tenter de trouver une solution à la crise, le président de la Linaf  a, dans une correspondance en date 26 octobre 2020,  saisit l’Agent comptable des Sports pour que soit débloquée la somme de 33 millions 500 milles Fcfa pour le paiement des agents permanent de la Linaf. 

 

Sauf qu’en réponse,  le président de la Linaf  va être surpris de découvrir de la bouche de l’agent comptable que cette somme a  servi au règlement des prix aux vainqueurs du dernier championnat (2019-2020), en l’occurrence Bouenguidi Sport. Cela sur instruction du ministre des Sports.

 

 Inacceptable s’insurgent les dirigeants de La Linaf qui ne comprennent pas que le ministre des Sports décide unilatérament d’utiliser l’argent de cette entité alors que des pères et mères de familles sont plongés dans la misère.  

 

Le 17 novembre 2020, le président de la Linaf écrit à nouveau à Franck Nguema pour lui rappeler l’urgence de trouver une solution à cette situation de précarité. «  Au regard de  la situation extrêmement difficile dans laquelle se trouve ces agents, et tenant compte du fait que les activités sont en arrêts (…) nous avons l’honneur de venir auprès de votre bienveillance solliciter  votre implication dans la résolution de  cette situation » indique le président de la Linaf dans son courrier.

 

Sauf qu’à ce jour aucune solution n’a été trouvée aux calvaires des agents de la Linaf.  Le ministre des Sports est désormais accusé  d’être plus préoccupé à faire dans la politique spectacle  qu’à résoudre les problèmes

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires