IMG-LOGO
Accueil Article Maltraitance à la prison centrale : Ballack Obame Mebiame serait en danger de mort
Politique

Maltraitance à la prison centrale : Ballack Obame Mebiame serait en danger de mort

par BITOLI Valérie - 02 Mar 2020, 18:26 414 Vues 0 Commentaires
IMG Firmin Ollo'o ( au centre ) dénonce les exactions subies par Ballack Obame ( à droite)

Les jeunes de l’Union nationale viennent dans une correspondance adressée au ministre de la Justice de dénoncer les actes de maltraitance subi par Ballack Obame Mebiame.

La ministre de la Justice,  Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, prend part, depuis le 25 février dernier, à la 43e session ordinaire du Conseil des droits de l’Homme (CDH). A l’occasion de ces assises qui  ont lieu à Genève, en Suisse, la ministre de la Justice du Gabon a été invitée à se prononcer sur la question du respect des droits de l’homme dans son pays. Bien évidemment, comme il fallait s’y attendre la magistrate de formation n’a pas manqué de s’inscrire dans un discours flatteur vantant les avancées significatives du Gabon en matière de respect des droits de l’homme et des libertés individuelles.  Seulement voilà, à peine la ministre avait-elle lu ce discours féerique que la réalité lui  a été flanquée au visage  par les jeunes de l’Union nationale.

 

Dans une correspondance datée du mardi 25 février dernier, les jeunes de l’Union nationale interpellent la Garde des Sceaux  sur  les conditions inhumaines et les menaces de mort que Ballack Obame Mebiame, un de leurs membres, subit depuis quelque temps à la prison centrale de Libreville. Depuis le « 9 février 2020, nous avons été désagréablement surpris d’apprendre de la part des agents de la sécurité pénitentiaire que Ballack Obame est à nouveau en isolement carcéral et privé de toute visite jusqu’à nouvel ordre. Cette décision émanerait d’un certain lieutenant appelé Mbassoura Hugues, nouvellement affecté à la prison centrale de Libreville », souligne le courrier adressé à la ministre de la Justice.

 

A en croire Firmin Ollo’o Obiang et les siens « ce lieutenant  a décidé de rendre infernal l’isolement carcéral de Ballack Obame ». Ainsi, il subit des tortures psychologiques de la part de ce dernier qui ne manque pas de  proférer des menaces en ces termes : « Je sais que depuis que vous êtes à l’université toi et tes frères avaient l’intention de renverser le pouvoir des Bongo. Je ne vous laisserai pas faire. Je vais te jeter en cellule. Si tu continues, tu vas le regretter toute ta vie et je suis même capable de te briser des membres avec mon revolver. De toutes les façons, je suis du Haut-Ogooué, rien ne m’arrivera ».

 

Pour rappel, le coordinateur adjoint du mouvement des jeunes de l’Union nationale, Ballack Obame Mebiame est en détention préventive à la prison centrale de Libreville pour des faits de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat en lien avec le groupe de Kelly Ondo Obiang.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires