IMG-LOGO
Accueil Article (Marine Marchande) L’ex Dg, Ruben Ndzibe et son chargé d’étude, Oscar Djambou écroués à la prison centrale
Société

(Marine Marchande) L’ex Dg, Ruben Ndzibe et son chargé d’étude, Oscar Djambou écroués à la prison centrale

par BITOLI Valérie - 17 Sep 2020, 10:41 847 Vues 0 Commentaires
IMG Au siège de la marine marchande au port-môle, c'est désormais la panique.

Après l’arrestation du directeur général de la marine marchande, son prédécesseur à ce poste, Ruben Ndzibe, vient aussi d’être écroué ainsi qu’un de ses chargés d’étude.

Le 04 juillet dernier, le Syndicat des agents de la marine marchande (Synamm) sort du bois pour lire une déclaration publique. A cette époque, le Secrétaire général  du  Synamm, Ndong Ndong  Ella Nka,  fustige la gestion des différentes ristournes dans cette administration. 

 

Sans doute au fait de ce qui tramait dans la boîte, le bureau du Synamm met en garde les personnalités à la tête de cette administration «  qui tenteraient de détourner l’argent des ristournes, plus de deux milliards de Fcfa, ainsi que les sommes allouées au titre des inscriptions budgétaires. » Le Synamm exigeait de ce fait que les deux milliards issus des ristournes servent  à la construction du siège de la marine marchande, au paiement de deux trimestres d’arriérés de primes de rendement aux agents, à l’achat des véhicules pour le service et à l’apurement d’une partie de la dette du loyer de la marine marchande qui  s’élevait déjà à plus d’un milliard de Fcfa. 

 

Les partenaires sociaux avaient-ils été entendus ? Cette manne a-t-elle été gérée en toute transparence ?

 

Les dernières évolutions de l’actualité dans ce secteur vont plutôt  démontrer le contraire.  Le vendredi 11 septembre dernier alors que les feux des projecteurs sont concentrés sur l’arrestation du Maire, Léandre Nzué, l’actuel directeur général de la Marine marchande est, après des auditions,  placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Gros-bouquet.  Le DG, Martin Ndong Ntoutoume, est écroué  pour un détournement supposé de la somme de deux milliards de Fcfa.

 

Au lendemain de cette arrestation, le samedi 12 septembre, les agents de cette administration se retrouvent en assemblée générale.  Si la mise aux arrêts de leur patron est sur toutes les lèvres, le bureau du Synamm va éviter de se prononcer sur ce sujet brûlant. Se contentant d’exiger  le paiement immédiat de deux trimètres de primes de rendement. Ndong Ndong  Ella Nka  et les siens menacent désormais de tout paralyser dès le 29 du mois en cours.

 

La pression montre, au ministère des Transports c’est désormais la panique au sein de toutes les directions générales. Les différents directeurs généraux ont désormais peur que la vague d’arrestations s’étende à eux. Une crainte justifiée puisque, hier mercredi 16 septembre, l’ancien directeur général de la marine marchande, Ruben Ndzibe et un de ses  chargés d’étude, Oscar Djambou, sont à leur tour écroués à la prison centrale.  Une mise sous mandat de dépôt toujours en lien avec le détournement supposé  des deux milliards de Fcfa.

 

Entre temps,  dans une interview donnée à Top Infos Gabon, le mercredi 16 septembre, le président du Syndicat des agents du ministère des Transports (Samtac), Ghislain Malanda, dénonce l’absence d’informations officielles sur cette série d’arrestations. Tout en sommant, le ministre des Transports, Armel Léon Bounda Balondzi, de se prononcer.
 

(Affaire à suivre) 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires