IMG-LOGO
Accueil Article Mouvements sociaux : Les syndicats toujours mobilisés chez Berre
Société

Mouvements sociaux : Les syndicats toujours mobilisés chez Berre

par BITOLI Valérie - 30 Dec 2019, 22:48 176 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue du mouvement de grève.

En grève depuis plusieurs semaines, les agents des centrales syndicales des administrations publiques et plusieurs autres collectifs indiquent ne rien lâcher.

  Cinq semaines déjà qu’ils font le pied de grue dans la cour du ministère de la Fonction publique. De lundi à vendredi, de 8 à 15 heures, sous un soleil ardent, des pères et mères de familles revendiquent la résolution immédiate des problèmes liés à leur carrière professionnelle. Au centre des revendications: la question  du gel des recrutements à la fonction publique. Eu égard à cette décision prise par le gouvernement, la majorité des personnes au piquet   sont  des gabonais formés dans les grandes écoles: Ens, Eni, Enset, Ena,Epca,Infass qui attendent une simple intégration. En plus des retraités dont la pension n’est toujours pas arrimée au nouveau système de rémunération entré en vigueur depuis 2015. Sans omettre les  agents en fonction qui  exigent leur reclassement, après stage et les avancements.

 

Tout un lot de revendications transversales que la ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre se doit de passer au peigne fin. Pour les grévistes tout semble jouer en leur faveur : « Notre présence ici n’est pas fortuite, dés la première semaine de notre arrivée, nous avons été reçus par la ministre   avec qui nous avons largement échangé. Elle nous a reçu une seconde fois sous instruction du Premier Ministre , Julien Nkoghé  Bekale ,qui a demandé à ce qu'un dialogue se mette en place d'ci la première semaine du mois de janvier 2020 »,  souligne  Rodrigue Inguimba, le  Secrétaire général adjoint du SAPAS.

 

Pour autant, il n’est pas question pour les grévistes d’attendre assis à la maison, le début de ce dialogue.  Pour que ledit dialogue n’accouche pas d'une souris, les syndicats accentuent la pression.

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires