IMG-LOGO
Accueil Article Négociations Trésor public/ Fecorefi : "La grève a des effets néfastes sur les recettes de l’Etat !"
Economie

Négociations Trésor public/ Fecorefi : "La grève a des effets néfastes sur les recettes de l’Etat !"

par BITOLI Valérie - 16 Sep 2020, 17:24 523 Vues 0 Commentaires
IMG Les échanges entre le Dg du Trésor et les partenaires sociaux.

C’est le constat fait par le directeur général du Trésor à l’ouverture de la réunion avec les partenaires sociaux. Franck Yann Koubdje veut trouver des solutions à la grève pour ne pas aggraver la crise.

C’était prévisible.  Les conséquences de la grève  générale des administrations des  régies financières impactent considérablement sur le niveau des recettes du Trésor public, au point que le directeur général de cette entité décide de sonner le tocsin en ouvrant des négociations avec les partenaires sociaux. Conséquence,  hier mardi 15  septembre, Franck Yann Koubdje, le directeur général du Trésor assisté des directeurs généraux des Impôts, des Douanes et des Hydrocarbures a convié la Fédération des collecteurs des régies financières ( Fecorefi) au dialogue.

 

D’entrée, indique la Fecorefi dans son communiqué, le DG du Trésor a présenté aux partenaires sociaux la gravité de la situation qui prévaut : la chute brutale des recettes imputable à la grève générale illimitée au point de désormais menacer la solde.  En réaction, le bureau de la Fecorefi a relevé que la situation en est arrivée là à cause de l'inexplicable silence des ministres engagés dans le dossier en l'occurrence celui de l'Economie et de la Relance, celui du Budget et des Comptes Publics, celui du Pétrole et du Gaz.

 

 

Sylvain Ombindha Talheywa III (Porte-parole de la Fecorefi) et les siens ont en outre  marqué leur indignation face au silence observé quant au paiement de la PPB du mois d'août 2020. En réponse, Franck Yann Koubdje  indique que le retard du paiement de la PPB et de la prime de spécificité, est imputable aux effets néfastes de la grève générale illimitée sur les recettes. Mais ne pouvant  continuer à observer sans agir, des dispositions ont été communément prise pour pallier au plus vite à cet engagement en procédant à un paiement par catégorie. « Les paiements se feront avant la fin de la semaine »  a  tenu à rassurer le DG du Trésor.

 

Si le bureau de la Fecorefi félicite cette initiation, il indique maintenir la grève générale illimitée en attendant la satisfaction concrètes des points de revendications à savoir : la régularisation des situations administratives ;  la publication des résultats des audits des effectifs et des primes réalisés en 2018 et l’organisation des assises tripartites ; Présidence de la République / Gouvernement / Partenaires sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires