IMG-LOGO
Accueil Article Noël Mboumba : « Il y avait un plan de préparation de soulèvement des populations… »
Société

Noël Mboumba : « Il y avait un plan de préparation de soulèvement des populations… »

par BITOLI Valérie - 12 Mar 2020, 15:57 518 Vues 0 Commentaires
IMG Noél Mboumba lache ouvertement ses amis Ajeviens.

Dès sa libération sous caution, l’ancien ministre du Pétrole a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a avoué sa responsabilité dans les affaires de malversations tout en reconnaissant l’existence d’un plan de déstabilisation.

Comment et pourquoi a-t-il était libéré ? Personne pour le moment n’aura les réponses exactes à  ce nouveau rebondissement du dossier Scorpion. Par contre une chose est certaine, l’ancien  ministre du Pétrole, Noël Mboumba vient d’être libéré sous caution par la Justice gabonaise. Laquelle justice a accédé curieusement à la demande formulée dans ce sens par son avocat,  Me Chansel Guissiga.

 

 Et comme on pouvait le soupçonner, l’ancien président d’honneur de l’Association des jeunes volontaires émergents ( AJEV) a, à l’occasion d’une conférence de presse  organisée  ce jour, renié ses amitiés avec la Galaxie BLA à défaut de clairement les enfoncer.  Conséquence, l’insaisissable Noël Mboumba est venu à la face du monde crier haut et fort avoir été induit en erreur dans les affaires de détournements de fonds, concussion, blanchiment de capitaux, et association de malfaiteurs pour lesquelles il est accusé.    

Tiré à quatre épingles,  la forme olympique,  l’ancien ministre  dit reconnaître avoir exécuté des instructions malveillantes de la part des personnes qui ont profité de leurs positions dominantes pour le conduire à poser des actes contraires à la loi.

 

Avez vous été mis au courant d’un plan de déstabilisation par  des mercenaires français ?

 

Interrogé sur  ce dossier, Noël Mboumba ne s’est pas fait prier pour passer à table puisqu’il va reconnaître avoir été au courant de l’arrivée en terre gabonaise d’anciens militaires français dans le cadre d’une mission de sécurité. Avant de révéler qu’il y avait bien une opération de préparation de soulèvement des populations en lien avec les évènements de janvier dernier. Evènements auxquels, en toute évidence, il indique  n’être ni de près, ni de loin concerné. «  Je ne peux pas dire qui l’a élaboré… », rajoute l’ancien ministre. 

 

Quant aux conditions de détention ?

 

Noël Mboumba  prend à contrepied  les déclarations faites par ses amis Ajeviens en  indiquant avoir bénéficié d’un traitement humain. N’allez surtout pas demander à l’ancien pensionnaire de  Sans famille, s’il a entendu des bruits de violences faites sur ses anciens codétenus, il n’en sait strictement  rien.  L’homme dormait paisiblement dans une cellule aménagée pour accueillir les hautes personnalités.   Bien évidemment après toutes ces révélations, Noél Mboumba n’a pas oublié d’indiquer son attachement indéfectible à la vision et dans la politique du Chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo.  On se croirait dans une comédie club made in Gabon. 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires