IMG-LOGO
Accueil Article Nouveau programme de paiement des pensions : « Les pensionnés sont-ils aussi méprisables, aussi irresponsables, aussi inutiles ? »
Société

Nouveau programme de paiement des pensions : « Les pensionnés sont-ils aussi méprisables, aussi irresponsables, aussi inutiles ? »

par BITOLI Valérie - 04 Jan 2021, 14:37 975 Vues 1 Commentaires
IMG Les retraités contestent la nouvelle programmation.

L’Observatoire des droits des assurés sociaux du Gabon ( ODAS­-GA)  monte au créneau après la publication par  la Caisse nationale de sécurité sociale ( CNSS) d’un communiqué fessant état  d’un nouveau  programme de paiement des pensions de retraite.  Les pensionnés payés par  chèques et espèces recevront leur rémunération à partir du 05 janvier 2021. Quant aux pensionnés recevant leurs  émoluments par virement bancaire, ils recevront leurs dus entre le 18 et le 28 de ce mois de janvier.  

 

 Inacceptable pour  l’Observatoire  qui dès ce lundi, 04 janvier, a adressé un courrier de contestation à la direction générale de la CNSS. «  Monsieur le Directeur général, depuis un temps, la CNSS s’adonne à la mauvaise pratique, celle d’imposer les programmes de paiements des pensions partant du 05 de chaque mois et selon l’ordre alphabétique sans en donner la moindre explication et  le bienfondé aux bénéficiaires. » indique le courrier envoyé par  Albert Mezui Ndong, directeur de l’ODAS-GA.

 

 

Avant de rajouter : « Nous pensons que c’est une atteinte délibérée aux droits acquis. » D’où les interrogations formulées par l’ODAS-GA : Les pensionnés sont-ils aussi méprisables, aussi irresponsables, aussi inutiles au point de ne pas solliciter leur accord sur la modification de la date de paiement de leurs pensions ? L’ODAS-GA rappelle en outre à la direction générale de la CNSS de ne pas perdre de vue le fait  «  que ces pensionnés ont passé les fêtes sans percevoir leurs pensions et qu’ils programment leur quotidien au même titre que vos salariés. ».

 

 Conséquence, l’organisation syndicale demande à la direction de la CNSS d’abandonner une nouvelle programmation à problème. Charles Mendoume, l’actuel directeur général de la CNSS est désormais sous pression, ce d’autant  que   les retraités promettent dans les jours à venir des manifestations pour s’opposer à cette nouvelle programmation.  Chaud devant.

Partagez:

1 Commentaires

I - Jan 04, 19:53

Ce directeur aussi ira en prison .est ce que lon peux appliquer une mesurr comme celle la aux fonctionnaires. Donc je suis pour une grève


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires