IMG-LOGO
Accueil Article Octobre rose : Déjà 126 cas suspects de cancers féminins détectés
Société

Octobre rose : Déjà 126 cas suspects de cancers féminins détectés

par BITOLI Valérie - 16 Oct 2020, 10:31 163 Vues 0 Commentaires
IMG Le femmes sont invitées à davantage se faire dépister.

 

Si le taux de personnes sensibilisées aux dépistages des cancers féminins est des plus satisfaisant pour cette édition 2020, le nombre de cas suspects détectés à ce jour inquiète.

 

 

Le programme national de prévention et de contrôle des cancers (PNPCC) annonce, à mis parcours  de la campagne « octobre rose », près de 126 cas suspects de cancers féminins détectés à travers le pays. Le gros de ces cas suspects porte sur le cancer du sein, relève l’organisme.

 

Selon le PNPCC, le nombre de femmes suspectées  du cancer du sein est de (67) contre (56) pour le cancer du col de l’utérus. Ce, sur les 3579 femmes qui ont été dépistées pendant les deux dernières semaines. Des chiffres qui confirment  le fait que le cancer du sein soit la tumeur féminine qui touche le plus grand nombre de femmes dans le pays.

 

Conséquence, les différents organismes appellent désormais les femmes à davantage se faire dépister même au delà de la campagne « Octobre rose ». Des dépistages qui passent par des  examens de  mammographies. En plus d’inciter les femmes à la prévention  à travers l’adoption  des gestes simples à l’exemple de  l’autopalpation mammaire afin de détecter les malformations sur le sein.

 

Pour rappel, la campagne octobre rose est impulsée depuis 2013  au Gabon par la fondation Sylvia Bongo Ondimba en partenariat avec le ministère de la Santé et de la famille. Elle vise à renforcer les actions de sensibilisation, de prévention  et de détection sur les cancers féminins.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires