IMG-LOGO
Accueil Article (Opération scorpion) BLA demande les auditions de Fabrice Bongo et Yann Koubdje
Politique

(Opération scorpion) BLA demande les auditions de Fabrice Bongo et Yann Koubdje

par BITOLI Valérie - 15 May 2020, 10:48 2890 Vues 0 Commentaires
IMG BLA contre attaque.

Par l’entremise de son avocat, l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo demande au juge les auditions des actuels directeurs généraux du Budget et du Trésor afin de faire toute la lumière sur les accusations portées contre lui.

Bien que l’actualité sur le Covid-19 ait relégué les affaires autour de scorpion au second plan, de la prison centrale, Brice Laccruche Alihanga (BLA) organise  sa défense. L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo n’entend pas moisir en prison pour des accusations de malversations financières dont il  ne se reconnaît pas.  Conséquence,  au cours du mois de mars, renseigne  Jeune Afrique, dans sa dernière livraison,  l’ancien messager intime d’Ali Bongo   tente de pousser les enquêteurs à auditionner les responsables du Budget et du Trésor.

 

Pour y arriver, le 23 mars dernier, son avocat,  Anges Kevin Nzigou a adressé une nouvelle demande d’acte au président de la chambre d’accusation spécialisée de la cour d’appel de Libreville.  Dans cette missive, souligne le média panafricain, Anges Kevin réclame des autorités judiciaires qu’elles organisent l’audition du directeur  général du Budget, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba.  Cette demande  à l’endroit de celui qui est par ailleurs le démi-frère d’Ali Bongo et le fils de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo est restée à ce jour sans réponse.

 

Or, indique JA,  l’avocat de Bla espère à travers cette saisine obtenir le témoignage du directeur du Budget. Fabrice Bongo Ondimba devra par exemple préciser les dates, les lignes budgétaires et le cadre légal sur les détournements de fonds imputés à son client. Ce d’autant plus que BLA  récuse à ce jour, toutes actions sur un quelconque compte public dont la gestion incombe depuis 2017 à Fabrice Andjoua Bongo Ondimba.

 

 La même  procédure a été aussi introduite pour obtenir le témoignage  de  Franck Yann Koubdje, actuel directeur  général du Trésor public. Cette requête, comme d’autres, est restée sans réponse. Preuve  que ces nombreuses saisines gênent très fortement le juge d’instruction désormais bloqué entre deux extrêmes : donner une suite favorable  à ces requêtes et faire éclater toute la vérité  ou fermer les yeux et donner raison à BLA qui ne cesse de clamer son innocence.

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires