IMG-LOGO
Accueil Article Pascal Oyougou : Plus de 1000 jours en prison
Politique

Pascal Oyougou : Plus de 1000 jours en prison

par BITOLI Valérie - 10 Jun 2020, 18:30 261 Vues 0 Commentaires
IMG Pascal Oyougou toujours dans les géoles de Gros-bouquet.

Il séjourne depuis trois ans à la prison centrale. Sans procès, Pascal Oyougou purge une peine non déterminée pour des délits non prouvés.

Il ne sait, s’il recouvrera  la liberté un jour. Tant son dossier est considéré comme sensible au sein de l’appareil politico-judiciaire. Pascal Oyougou a dépassé, depuis le lundi 08 juin dernier, le cap de  mille  jours en prison. Il est  précisément à 1002 jours de détention à la prison centrale de Gros-bouquet.  Arrêté et incarcéré en septembre 2017,  il est accusé d’avoir  voulu déstabiliser  les institutions de la République. Sauf, qu’à ce jour, le ministère public est incapable de fournir les éléments soutenant lesdites accusations.  Au point de laisser penser que le dossier soit complétement vide.

 

Une manœuvre  judiciaire pour bloquer Jean Ping ?

 

C’est  la thèse de  plus en  plus défendue dans l’opinion.  En accusant Oyougou d’avoir voulu « déstabiliser le pays »,  Jean Ping a été directement cité comme principal témoin dans le dossier. Conséquence, le 13 janvier 2018, le juge en charge de l’affaire décerne une interdiction de sortie du territoire à l’endroit de l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine. L’appel de ses avocats  ne va, en aucun cas,  prospérer. Bien au contraire, « le président élu » est bloqué sur le territoire national, alors qu’Oyougou croupit dans les  geôles de la prison centrale.

 

Une situation inacceptable pour son épouse. Eliane Victoire, dans une interview accordée au journal La Loupe, en avril 2018, tire à boulets rouges sur la communauté internationale qu’elle estime  être hypocrite en fermant les yeux sur cette barbarie perpétrée par le pouvoir de Libreville. Près de trois ans après, la situation  n’a pas changé.  La famille de Pascal est profondément  meurtrie par tant de cruauté quand lui-même se réfugie dans les saintes écritures pour trouver la force de tenir dans ce labyrinthe.

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires