IMG-LOGO
Accueil Article Pdg : Cécilia Karine Arissani suspendue de ses fonctions
Politique

Pdg : Cécilia Karine Arissani suspendue de ses fonctions

par BITOLI Valérie - 01 Aug 2020, 16:26 1229 Vues 0 Commentaires
IMG Arissani (extrême gauche) paie-t-elle le prix d'un militantisme à la limite du zèle ?

La Commission de discipline du Pdg vient de rendre public le rapport des auditions des différents membres. La Cheffe des « Soldats têtus » écope d’une suspension d’activités au sein de la Chancellerie des ordres du parti.

Le Parti Démocratique gabonais (PDG)  passe à l’offensif eu égard au désordre ambiant qui règne dans ses rangs. Une des premières victimes de la Commission permanente de discipline  n’est autre que Cécilia Karine Arissani.  Celle qui était jusqu’à ce jour membre de la Chancellerie des ordres du parti vient d’être suspendue de toutes activités dans cet organe. 

 

Dans la décision rendue, ce samedi 1er août, la Commission de discipline du parti reproche à l’ancienne Secrétaire générale de l’Agence de régularisation des Transports ferroviaire (ARTF), d’avoir entretenu des liens de communication avec un activiste, ses activités récurrentes et intempestives sur les réseaux sociaux et des actes de voie de faits vêtue d’un tee-shirt à l’effigie du Distingué camarade président, Ali Bongo. Une sanction qui intervient après l’audition, le mercredi 22 juillet dernier,  d’Arissani.

 

Cette dernière, indique la commission de discipline,  a reconnu les griefs qui lui sont reprochés et a, par la même occasion, présenté ses excuses aussi bien au Distingué camarade, Ali Bongo,  qu’au Secrétaire général, Dodo Bounguendza ainsi qu’à l’ensemble des militants.  Reste que cela n’a pas été suffisant pour sauver la cheffe des « Soldats têtus » d’une mise à l’écart  des arcanes du Parti démocratiques gabonais. Maintenant reste à voir la réaction d’une militante qui a toujours revendiqué sa seule fidélité à Ali Bongo tout en  fustigeant  souvent les complots et autres félonies dans le parti au pouvoir.

 

(Affaire à suivre)

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires