IMG-LOGO
Accueil Article Prise en charge des loyers : le cafouillage !
Société

Prise en charge des loyers : le cafouillage !

par BITOLI Valérie - 15 Apr 2020, 19:19 586 Vues 0 Commentaires
IMG Le ministre de l'Economie totalement dépassé par la situation.

Les propriétaires de maisons viennent d’être renvoyés chez eux alors qu’ils tentaient de se faire enregistrer. Preuve d’un désordre organisée au sein du gouvernement.

« Cette fin du mois j’ai rien eu comme argent du loyer. J’ai cinq chambres, je nourris mes enfants avec ça. Je fais comment ? On nous dit de revenir demain. On nous coffre dans les maisons. Qu’est-ce que l’on mange dans les maisons ? ».  Le ras-le-bol de cette dame aux micros de nos confrères de Gabonews résume  à lui seul la souffrance qu’endure les populations  trois jours après la mise en confinement total. Cette mère de famille comme plusieurs autres compatriotes  propriétaires de maisons n’ont pu, ce mercredi 15 avril, se faire enrôler  afin de percevoir l’aide promise par le gouvernement.  Une aide qui est censée compenser les pertes enregistrées du fait de la non-perception des loyers.

 

En dépit de toutes les difficultés surmontées pour se rendre à l’immeuble Arambo (site du ministère de l’Economie) les propriétaires ont été éconduits par les agents de cette administration qui leur demande de repasser à une autre date.   Champion hors catégorie du cafouillage, des effets d’annonces et de l’enfumage, le gouvernement vient de se rendre compte que le déplacement de cette catégorie de personne enfreint le confinement total qu’il a lui-même décidé.

 

Il n’est donc pas étonnant qu’au cours de la même journée, le ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga rende public un communiqué au sein duquel il indique qu’en « raison de la mesure de confinement en vigueur, le Ministre de l’Economie informe de la clôture temporaire des guichets physiques situés à Arambo et dédiés aux mesures de suspension des loyers.. » Avant de poursuivre en relevant que : « les bailleurs et les entreprises ont la possibilité de constituer leurs dossiers à partir des guichets virtuels disponibles sur le site internet du ministère… »

 

Mais tout ce  discours semble bien loin des préoccupations  des populations qui demandent dans l’immédiat le décaissement de l’argent dédié aux compensations financières. Ce, afin de faire face aux dépenses liées au confinement total.  

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires