IMG-LOGO
Accueil Article Reprise des négociations dans les régies financières : Les centrales syndicales crient aux mensonges éhontés du ministre Ogandaga
Economie

Reprise des négociations dans les régies financières : Les centrales syndicales crient aux mensonges éhontés du ministre Ogandaga

par BITOLI Valérie - 05 Sep 2020, 18:08 981 Vues 0 Commentaires
IMG Ogandaga acculé par les syndicats.

Les deux principales centrales syndicales des régies financières viennent de dénoncer les contre-vérités contenues dans le communiqué publié par le ministre de l’Economie.

Ouvertement rendu responsable par la présidence de la République de l’enlisement du mouvement de grève  dans les administrations des régies financières,  le ministre de l’Economie, Jean Marie  Ogandaga a cru bon de se justifier en faisant  publier, le vendredi 04 septembre, un communiqué dans lequel, il indique qu’aucune interruption du dialogue n’est intervenue au cours des derniers mois.

 

La riposte à ce « déni de la vérité  » n’a pas tardé.  La Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) va, à travers un communiqué signé de son Secrétaire général, Sylvain Ombindha Talheywa III, dénoncer des contre-vérités : « Voilà une fois de plus et une fois de trop le déni de vérité auquel semble bien s'accommoder le ministère de l’Economie et de la Relance.  Le 5 août 2020, la FECOREFI a répondu à l'appel informel de ce ministère. L'échange que dirigeait le directeur de cabinet du ministre ne comportait aucun point inscrit à l'ordre du jour. »  

 

Et de poursuivre : « Les points évoqués dans ce communiqué du ministère n'est qu'une vue de l'esprit dans la mesure où leur présentation sur le rapport a été arrêtée du fait des incohérences relevées entre leur document et le rapport initial de mars 2018. » En plus, simple pour les partenaires sociaux, il n’y a jamais eu de dialogue officiel sur les points de revendications posées sur la table du membre du gouvernement. 

 

La preuve  supplémentaire qu’Ogandaga se complaît dans une sorte de fumisterie  est le fait que son communiqué évoque des discutions avec la Cosyref alors que cette organisation syndicale « n’a  jamais été conviée audit échange ».  S’en est trop, la Fecorefi promet dans les jours à venir une réponse à la mesure de cette vaste manipulation : « devant ce déni, la FECOREFI tiendra la communauté nationale et internationale au fait de cette tentative de manipulation des masses qui met au grand jour l'incapacité de leurs auteurs à apporter des solutions concrètes aux revendications légitimes des agents. » rajoute le communiqué parvenu à notre rédaction.

 

 La réplique de la Cosyref

 

Même son de cloche au sein de la Confédération des syndicats des régies financières  (Cosyref).  Le bureau de cette autre organisation va se dire surpris de découvrir avec effarement « des allégations  tendant à faire croire à un dialogue continu et ininterrompu entre lui (le ministre) et  notre centrale syndicale. (…) Nous tenons à apporter un démenti formel à ces affirmations de monsieur le ministre de l’Economie et de la Relance dont le dessein inavoué et de semer le trouble et la confusion.  »

 

La Cosyref rappelle en outre qu’elle a émis à plusieurs reprises des mises en garde sur l’usage de la tromperie et de la fourberie comme mode de gestion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires