IMG-LOGO
Accueil Article Réunion de l’OPEP : Le Gabon compte jouer sa partition pour un retour à l’équilibre…
Economie

Réunion de l’OPEP : Le Gabon compte jouer sa partition pour un retour à l’équilibre…

par BITOLI Valérie - 08 Jun 2020, 09:21 166 Vues 0 Commentaires
IMG Le ministre du Pétrole, Vincent de Paul Massasa, lors de la conférence de l'OPEP.

Tout mettre en œuvre pour un retour à l’équilibre sur le marché pétrolier, c’est fut l’objet de la 179e conférence de l’OPEP, organisée par visioconférence.

Une 179e conférence de l’Organisation des pays exportateurs de Pétrole (OPEP) pas comme les autres. Covid-19 oblige, les ministres des pays membres de cette organisation, dont le Gabon, ont dû par visioconférence se retrouvés pour discuter de la politique dans le secteur pétrole. C’était le samedi 06 juin dernier.  Si l’heure n’est pas à l’optimisme du fait de la baisse considérable du prix du baril du pétrole sur les marchés, le ministre gabonais du Pétrole,  Vincent–de Paul Massasa, et ses pairs tentent de limiter les dégâts et travailler pour un retour à l’équilibre. D’où  les discutions de la conférence portant sur la mise en œuvre de l’accord, du 12 avril 2020, relatif à la baisse de la production des pays signataires de la déclaration de coopération.

 

En avril, relève le ministre Vincent de Paul Massasa, l’examen de la situation du marché pétrolier international avait conduit les pays membres de l’OPEP et leurs alliés, notamment la Russie, à décider de réduire de façon substantielle la production. «  Le prix du baril qui avait chuté de façon vertigineuse, frôlant les 15 dollars en avril dernier, a pu ainsi remonter pour se situer aujourd’hui autour de 40 dollars, grâce à cette décision courageuse » s’est satisfait le ministre gabonais du Pétrole.

 

Mais les efforts de l’OPEP ne s’arrêtent pas là. Cette rencontre a été en outre, l’occasion de  discuter du taux d’application de l’accord de réduction adopté en avril dernier et d’examiner une proposition de consolidation de cet accord portant sur une réduction de 9,7 millions de barils/jour durant  les mois de mai et juin.  Toute chose, qui permettra  d’atteindre l’équilibre tant recherché sur le marché pétrolier.  Une résolution dans ce sens a été d’ailleurs adoptée.

 

Du reste,  le Gabon qui compte jouer sa partition dans ce retour à l’équilibre a  réaffirmé sa volonté  de respecter toutes les résolutions prises dans le cadre de cette réunion. Pour le ministre Vincent de Paul Massasa notre quota journalier de réduction à hauteur de 23 % et bel et bien respecté. «  Nous continuons à jouer notre rôle au sein de l’OPEP pour participer à l’effort collectif afin de stabiliser le marché pétrolier » souligne à nouveau le ministre du Pétrole.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires